Le zoulou blanc Johnny Clegg tire un trait sur sa carrière

Johnny Clegg
Le zoulou blanc Johnny Clegg tire un trait sur sa carrière

À 64 ans et après plus de quarante ans de scène, Johnny Clegg plus connu sous le nom de « Zoulou blanc » a décidé de tirer sa révérence. Avant de quitter définitivement la scène musicale, l’artiste tient à offrir une sorte de « conclusion » à ses nombreux fans, à travers une tournée d’adieu intitulée son « dernier voyage ».

Résister à l’apartheid grâce à des chansons

Le célèbre chanteur Johnny Clegg ou Zoulou blanc » a pris la décision de ne plus se produire sur scène. L’annonce a été faite juste avant le début de sa tournée d’adieu, judicieusement intitulée son « dernier voyage ». Aujourd’hui âgé de 64 ans, l’artiste s’est fait connaître dans le monde grâce à des chansons rythmées zouloues dans lesquelles il met en avant son choix, celui de s’engager contre l’apartheid. Sa principale fierté est d’avoir réussi à réunir des millions de gens, dans des moments critiques en Afrique, et ce grâce aux simples paroles de ses chansons.

C’est toujours dans le cadre de son engagement contre l’apartheid que le « Zoulou blanc » a décidé d’accorder à l’époque, un soutien sans faille à l’ancien dirigeant du « Congrès national africain » : Nelson Mandela. En 1987, alors que Nelson Mandela est incarcéré dans le fameux pénitencier de Robben Islande, depuis près d’une vingtaine d’années, Johnny Clegg montre son soutien en lui écrivant une chanson : Asimbonanga, traduit littéralement « Nous ne l’avons pas vu », en zoulou.

Son « dernier voyage » : la tournée d’adieu de Johnny Clegg

Son « dernier voyage » comme il l’a si bien intitulé est une sorte de « conclusion » que l’artiste tient à offrir à ses nombreux fans. Il a d’ailleurs déjà entamé le premier spectacle de cette tournée, vendredi dernier, au Cap. Cette ultime série de concerts emmènera par ailleurs l’artiste d’Afrique du Sud en Grande-Bretagne, à Dubaï, en France, au Canada, mais également aux États-Unis. Dans son « dernier voyage », le zoulou blanc Johnny Clegg rappellera entre autres le harcèlement dont il a été longtemps victime, en raison de son choix de jouer et de danser accompagné de musiciens noirs.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz