Zambie : Le président Edgar Lungu ordonne l’arrêt des violences post-électorales – 28/01/2015

 Edgar Lungu, le nouveau président zambien.
Edgar Lungu, le nouveau président zambien.

Le nouveau président zambien, Edgar Lungu, a ordonné à la police d’intervenir immédiatement et de mettre fin à la violence qui a éclaté à Lusaka, la capitale et dans d’autres zones urbaines du pays, suite à l’élection présidentielle de la semaine dernière dont il est sorti vainqueur.

Lungu a battu de justesse le chef de l’opposition, Hakainde Hichilema, lors du scrutin qui a laissé le pays profondément divisé, selon les appartenances ethniques, avec la partie nord votant pour Lungu tandis que le sud pour son principal adversaire.

Les jours suivant la prestation de serment du président Lungu, les militants du Front patriotique (PF au pouvoir) ont attaqué des militants de Hichilema, les délogeant des lieux publics tels que les marchés ou les gares routières où ils dirigent des entreprises.

Lungu a cependant condamné ces attaques et ordonné à l’inspecteur général de la police, Stella Libongani de s’assurer que ceux qui attisent la violence soient arrêtés et traduits en justice, quelle que soit leur appartenance politique.

Lungu s’est dit surpris que les militants du PF soient ceux qui se comportaient mal alors que c’est leur parti qui est au pouvoir, avant d’appeler à la tolérance politique.

Le président Lungu a également exprimé son mécontentement à propos de la répartition des voix qui a marqué l’élection, expliquant qu’il a de la considération pour tous les zambiens, toutes tribus confondus.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz