Yahya Jammeh : «  L’attaque contre le régime n’était pas une tentative de putsch mais un acte terroriste » – 02/01/2015

Yaya Jammeh, président de la république de Gambie.
Yaya Jammeh, président de la république de Gambie.

Le président gambien Yahya Jammeh a qualifié le complot déjoué contre son régime d’acte terroriste et non d’un coup d’Etat.

S’exprimant lors d’une interview exclusive accordée à la chaine de télévision gambienne mercredi soir, Jammeh a déclaré que l’attaque a été menée par des dissidents gambiens basés en Amérique, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Le chef de l’Etat gambien a déclaré que les assaillants ont bénéficié du soutien de certains pays occidentaux insistant sur le fait que les assaillants ont utilisé des armes sophistiquées, achetées en Amérique.

Selon Jammeh les éléments des Forces armées de la Gambie ainsi que toutes les autres unités de sécurité ne faisaient pas partie de l’attaque. Il a qualifié ces derniers de loyalistes.

« Dieu merci, nous avons été en mesure de recueillir toutes les informations sur la planification de l’attaque. Aussi nous connaissons tous les pays qui sont impliqués de cette acte et nous allons tout expliquer demain» a-t-il dit.

Un groupe d’insurgés a tenté dans la nuit du 29 au 30 Décembre 2014 de renverser le régime du Président Yaha Jammeh alors qu’il était absent du pays.

La tentative de putsch aurait été déjouée par des soldats loyalistes au régime de Jammeh.

Le président Yahya Jammeh qui est arrivé au pouvoir à la faveur d’un coup d’Etat en 1994, a échappé à plusieurs tentatives de coups d’Etat qui se sont soldés par des purges au sein des forces de sécurité et de l’opposition dont des leaders sont actuellement en exil au Sénégal et dans d’autres pays.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz