Vœux de Nouvel An : Alassane Ouattara salue l’action “déterminante” de l’armée contre le virus Ebola – 05/01/2015

Alassane Ouattara a annoncé la mise en place d'un fonds pour l’emploi des jeunes ivoiriens. Photo d'archives
Alassane Ouattara a annoncé la mise en place d’un fonds pour l’emploi des jeunes ivoiriens. Photo d’archives

Le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, recevant les vœux de Nouvel An des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), a salué, lundi, l’action ‘’déterminante’’ de l’armée dans la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.

‘’L’action de nos forces armées est déterminante dans la lutte contre Ebola. Nos forces ont contribué aux côtés du personnel sanitaire à lutter efficacement contre la propagation de cette pandémie dans notre pays par la sécurisation des frontières” a souligné Alassane Ouattara, insistant sur le travail ‘’important” accompli par le gouvernement pour ‘’équiper toutes nos forces”.

‘’ Au niveau de la Marine nationale, 30 embarcations ont été livrées dont le Patrouilleur Emergence. En plus du matériel de génie, l’ensemble de nos forces a été doté d’équipement de déplacement. Et la Police vient d’acquérir son premier hélicoptère” a-t-il rappelé.

Pour le président ivoirien, les opérations de sécurisation menées en 2014, notamment, ‘’Cavally III, Mirador…”, ont également contribué à ‘’maintenir l’indice de sécurité à un niveau satisfaisant”, indiquant sa volonté à ‘’améliorer” les conditions de vie de ‘’nos soldats” afin de poursuivre ‘’la lutte contre le terrorisme maritime et les nouvelles menaces”.

Cependant, M. Ouattara a fustigé le ‘’mouvement d’humeur” des caporaux le 18 novembre dernier qui a mis ‘’en évidence l’impérieuse question de la discipline” au sein de la grande muette. ‘’Aucun manquement ne sera plus toléré” a prévenu le chef de l’Etat, chef Suprême de l’armée, promettant la ‘’mise en œuvre de la réforme de la sécurité cette année”.

Alassane Ouattara a, aussi, rassuré ceux des ex-combattants qui ne sont pas encore pris en compte par l’Autorité pour le désarmement, la démobilisation et la réintégration (ADDR) qu’il comprend leur ‘’inquiétude” mais personne ne sera oublié, indiquant que ‘’ 46 000 ex-combattants ont déjà été insérés dans la vie active”.

Avant le chef de l’Etat, le Général de corps d’armée Soumaïla Bakayoko, chef d’Etat-major des FRCI a exprimé la gratitude de l’armée à M. Ouattara pour le ‘’soutien constant” en matière ‘’d’équipement de nos forces armées”.

‘’La capacité opérationnelle de l’ensemble de nos forces nationales continue à se renforcer sous votre impulsion. La parfaite sécurisation des fêtes de fin d’année en est une illustration parfaite en dotant la police de son tout premier hélicoptère” a indiqué le général Bakayoko insistant sur ‘’les actions conjuguées” des forces.

Au niveau de la formation, le chef d’Etat-major des FRCI s’est, également, réjoui de l’introduction des femmes ‘’aux métiers des armes” conformément à la volonté du chef de l’Etat Alassane Ouattara.

‘’ 4 jeunes femmes ont terminé leur formation de sous-lieutenant à l’école de Zambakro et regagneront l’école de gendarmerie pour parachever leur formation d’intégration dans ce corps. Nous attendons 50 autres à la rentrée prochaine. A l’EMPT de Bingerville 57 jeunes filles sont inscrites dont 20 en classe de 6è” a conclu le Général Soumaïla Bakayoko, relevant que ‘’le moral des troupes est bon”.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz