VIDEO. Il se jette nu dans la fosse aux lions pour en finir

Le désespéré a cherché à se faire dévorer par les fauves. Il s'en est sorti, mais deux animaux ont été tués. (photo: Twitter)
Le désespéré a cherché à se faire dévorer par les fauves. Il s’en est sorti, mais deux animaux ont été tués. (photo: Twitter)

Un jeune homme de 20 ans s’est jeté en pâture aux fauves, samedi dans un zoo de Santiago. Il a eu la vie sauve, mais un mâle et une femelle ont été abattus par les gardiens.

Les visiteurs d’un zoo de Santiago ont assisté à une scène horrifiante, samedi. Déterminé à mettre fin à ses jours, un jeune homme s’est introduit dans l’enclos des lions. Franco Luis Ferrada Roman, 20 ans, s’est ensuite entièrement déshabillé avant de se jeter en pâture aux fauves. Dans un premier temps, les animaux se sont précipités sur l’intrus pour «jouer» avec lui. Un mâle et une femelle s’en sont ensuite violemment pris au jeune homme, explique le «Daily Mail».

Les gardiens sont intervenus et ont été contraints d’abattre le lion ainsi qu’une lionne pour sauver la vie du désespéré. «Il est entré dans une zone qui est normalement interdite au public et nous pensons qu’il a forcé le toit de l’enclos des lions. C’est de là qu’il a sauté», a expliqué Alejandra Montalva, directrice du zoo. Celle-ci se dit «profondément affectée» par le décès des deux fauves. Elle a ajouté que le zoo n’était pas en possession de tranquillisants agissant assez rapidement dans ce genre de situations extrêmes.

Consulter la vidéo ici>>

Cynthia Vasquez, témoin du drame, a raconté à la chaîne de radio Bio Bio que la sécurité du parc n’avait pas réagi très rapidement et de la mauvaise manière. D’après elle, les gardiens ont commencé par «jeter de l’eau, avant d’évacuer les gens. C’est seulement après qu’ils ont tiré des coups de feu», a-t-elle détaillé. Le témoin a également entendu que le jeune homme «criait des choses à propos de Jésus». «Il y avait beaucoup d’enfants sur place, et les parents leur recouvraient les yeux», a témoigné un autre visiteur…

Lire la suite à © 20 MINUTES >>