VIDEO. Nouvelle-Zélande : Polémique due à une sculpture géante en forme de pénis – 17/02/2015

Que feriez-vous avec 200.000 dollars néo-zélandais (environ 130.000 euros)? Un tour du monde? Acheter une voiture de sport? La municipalité d’Auckland, elle, a choisi d’investir dans l’art, en s’offrant une œuvre de l’artiste slovénien Gregor Kregar. Baptisée Transit Cloud, la sculpture installée en hauteur entre deux bâtiments est censée représenter un nuage et apporter un peu de gaieté dans le quartier de New-Lynn.

«C’est très phallique»

Pour les habitants et ceux qui travaillent dans le coin, que le journal New Zealand Herald News est allé interroger, si l’installation ressemble bien à quelque chose, ce n’est pas à un nuage. «Qu’est-ce que c’est que ce bordel? Ce n’est certainement pas un nuage, ça ressemble à un pénis», s’exclame Joy Dale, qui vit dans un quartier voisin et déplore le coût exorbitant de la sculpture.

«Oh mon dieu, c’est une queue et des boules!», répond un passant médusé pas vraiment poète. Sidérée, Frances Toohey, commerçante dans le quartier, décrit ce nuage comme quelque chose de «très phallique», avant de confier que l’œuvre a été «très commentée» par ses clients.

Le «nouveau» plug anal

Dans un registre assez proche, ce Transit Cloud n’est pas sans rappeler The Tree de Paul McCarthy, le sapin de Noël géant installé en fin d’année à Paris sur la chicissime place Vendôme. Une œuvre qui avait immédiatement fait polémique pour sa ressemblance troublante avec un jouet pour adultes, le plug anal, et qui avait été vandalisée.

Source : © 20minutes.fr

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz