VIDEO. Kenya : Des lions rendus célèbres par un documentaire retrouvés empoisonnés

Des lions rendus célèbres par un documentaire ont été retrouvés empoisonnés au Kenya par Gentside Découverte

Une famille de lions rendue célèbre grâce à la série “Big Cat Diary” de la BBC, a récemment été victime d’empoisonnement dans la réserve nationale du Masai Mara, au sud-ouest du Kenya.

Pour les amateurs de documentaires animaliers, la Troupe des Marais représente tout un symbole. Ces lions sont en effet les stars de la célèbre série “Big Cat Diary” (“Le Journal des Grands Fauves”) diffusée sur la BBC. Entre 1996 et 2008, de nombreux téléspectateurs ont pu suivre les aventures quotidiennes de cette famille de félins et leur mode de vie dans la réserve nationale du Masai Mara, au sud-ouest du Kenya.

Populaires, mais malheureusement pas intouchables, les lions ont récemment été victimes d’empoisonnement. Les gardiens de la réserve ont eu des soupçons dimanche matin après avoir observé chez ces spécimens des symptômes pour le moins préoccupants. Ces derniers se comportaient de manière étrange, s’écroulant et souffrant de spasmes.

La lionne Bibi est décédée

Dépêchée sur les lieux, une équipe de tournage de la BBC a trouvé l’un des lions peu de temps avant sa mort. L’animal a aussitôt été identifié. Il s’agissait de Bibi, une lionne âgée de 17 ans, vedette de la série animalière. “Elle n’était pas présente parmi le groupe principal le 6 décembre et nous pensons que personne ne l’avait localisée avant qu’elle ne soit trouvée agonisante” a expliqué la chaine dans une publication.

Lorsqu’elle a été aperçue, Bibi était “allongée sur le flanc, la gueule remplie de mousse et haletante”. Selon l’unité vétérinaire mobile de la David Sheldrick Wildlife Trust, une ONG en charge de la protection des espèces menacées, au moins un autre lion aurait succombé au poison. Une autre lionne, Sienna, a quant à elle été portée disparue, et au moins cinq félins soupçonnés d’avoir été empoisonnés ont été pris en charge.

L’un d’eux, un jeune lion qui présentait de sérieux symptômes aurait été traité avec succès. Outre les félins, d’autres animaux ont aussi été affectés. Selon la David Sheldrick Wildlife Trust, six vautours ont été retrouvés morts aussi empoisonnés. Et des hyènes s’étant nourries sur un des cadavres seraient également en danger.

Une carcasse de vache aspergée d’insecticide

L’autopsie du corps de Bibi a décelé des traces de Carbofuran, un insecticide utilisé pour empoisonner la Troupe des Marais. La substance a été aspergée sur la carcasse d’une vache,  certainement par des paysans locaux. “Deux éleveurs ont été arrêtés et inculpés pour cet empoisonnement”, a ainsi fait savoir un porte-parole de la David Sheldrick Wildlife Trust.

Selon l’organisation, ces derniers risquent la prison à perpétuité pour s’être attaqués à une espèce protégée. Le triste épisode témoigne de la difficulté des autorités et organisations à éviter les conflits entre les animaux sauvages et les éleveurs locaux.

Selon Moses Kuyioni, gardien du Masai Mara, les lions auraient récemment attaqué le bétail des bergers lorsque ces derniers sont venus faire paitre leurs bêtes dans la réserve.

Source : © MaxiSciences