VIDEO. Cameroun : le jour où Ruben Um Nyobè s’exprima devant l’ONU

Ruben Um Nyobè décédera dans le maquis le 13 septembre 1958. À l’occasion de l’anniversaire de sa disparition, Jeune Afrique vous fait revivre son discours prononcé devant l’ONU le 17 décembre 1952. En tant que secrétaire général de l’UPC, il y présenta son plan pour la décolonisation et la réunification du Cameroun.

Orateur hors pair, reconnu à la fois par ses soutiens et ses adversaires, l’itinéraire de Ruben Um Nyobè pour l’indépendance camerounaise se fit tant à la lumière du monde que dans la clandestinité.

Le 13 septembre 1958, Ruben Um Nyobè est assassiné froidement par l’armée française, près de son village natal de Boumnyebe. Celui que l’on surnomme le « Mpodol » (le porte-parole en Bassa), a plusieurs fois porté haut la cause camerounaise devant le concert des nations.

Un combat juridique et politique

Pendant dix ans, de 1948 à 1958, en tant que secrétaire général de l’Union des populations du Cameroun (UPC)…

Lire la suite à © JEUNE AFRIQUE >>