VIDEO. Cameroun – Drame à l’hôpital Laquintinie : Douala toujours sous le choc

L’affaire provoque une vague d’indignation au Cameroun. Monique Koumaté, 31 ans est morte avec ses bébés jumeaux sur la terrasse de l’hôpital Laquintinie de Douala dans des circonstances encore floues, alors qu’elle allait accoucher.

Un nouveau scandale à gérer pour les autorités camerounaises. De plus en plus de voix s’élèvent pour exiger la démission du ministre de la Santé, André Mama Foudra, après la mort en couches de Monique Koumaté, une trentenaire qui portait une grossesse gémellaire et dont l’accouchement a engendré des complications.

Que s’est-il passé ce jour-là ?

Selon la version de la famille, samedi 12 mars, Monique Koumaté, bientôt à terme, commence à ressentir des contractions lorsque sa famille la glisse dans un taxi en direction de l’hôpital Laquintinie, à Douala… Lire la suite à Jeune Afrique >>

Source : © Jeune Afrique

Par Dieretou Diallo