VIDEO. Attentat à Nice : « La France est affligée, horrifiée par cette monstruosité », dit Hollande

Le président de la République annonce un prolongement de trois mois de l’état d’urgence et veut faire appel à la réserve opérationnelle.

Le regard grave, François Hollande s’est adressé aux Français peu avant 4 heures du matin, pour réagir à l’attaque de Nice, dont le «caractère terroriste ne peut être nié». Le chef de l’Etat sortait d’une réunion avec Manuel Valls à la cellule de crise, place Beauvau. «La France est affligée par cette nouvelle tragédie. Elle est horrifiée par ce qui vient de se produire, une monstruosité», a commencé François Hollande. Il retient la date de l’attentat, un 14 juillet: «Symbole de la liberté. Parce que les droits de l’homme sont niés par les fanatiques, la France est forcément leur cible».

«Nous devons tout faire pour lutter contre le fléau du terrorisme (…) C’est toute la France qui est sous la menace du terrorisme islamiste. Alors nous devons faire la démonstration d’une vigilance absolue et d’une détermination sans faille», a poursuivi le président de la République avant de faire plusieurs annonces.

«Nous continuerons à frapper ceux qui nous attaquent»

«J’ai décidé de faire appel à la réserve opérationnelle, c’est-à-dire à tous ceux qui ont, à un moment, été sous les drapeaux ou ont été dans les effectifs de la gerndarmerie pour venir soulager les effectifs de policiers et de gendarmes.

Lire la suite à © LE FIGARO >>