Varicelle : Attention à l’Ibuprofène !

Une mère anglaise a failli perdre son fils de 4 ans qui souffrait d'une varicelle persistante pour lui avoir administré une dose d'Ibuprofène | Illustration/DR
Une mère a failli perdre son fils de 4 ans qui souffrait d’une varicelle persistante après lui avoir administré de l’Ibuprofène | Illustration/DR

L’expérience triste d’une jeune mère anglaise a failli perdre la semaine dernière son fils de 4 ans qui souffrait d’une varicelle persistante pour lui avoir administré une dose d’Ibuprofène.

L’expérience triste d’une mère anglaise qui a vu son fils de quatre ans passer tout près de la mort a donné des leçons à de nombreux parents qui ont réagi sur les réseaux sociaux. Il est donc formellement déconseillé d’administrer de l’ibuprofène ou tout médicament à base de l’ibuprofène à un sujet atteint de la varicelle, dans le but de faire baisser la fièvre.

Les parents de Lewis avaient pourtant consulté plusieurs médecins. Atteint de la varicelle, leur fils a eu une fièvre très forte qu’ils ne parvenaient pas à faire baisser avec du paracétamol. Selon Hayley Lyons, quatre médecins différents, consultés à leur hôpital de quartier, leur ont prescrit de l’Ibuprofène, l’un d’entre eux ayant même administré de cette molécule par intraveineuse à l’enfant.

Après l’administration de cette molécule à l’enfant, les boutons de ce dernier commencent à s’infecter, la fièvre ne baisse toujours pas et les parents inquiets emmènent leurs garçons à l’hôpital de Liverpool. Là-bas, ils apprennent que leur fils Lewis est atteint de septicémie, une infection généralisée qui peut être mortelle si elle n’est pas prise à temps. La cause est claire, la présence de l’ibuprofène dans le sang de l’enfant.

Plusieurs cas de surinfection grave des boutons de varicelle ont été signalés chez des enfants ayant absorbé cette molécule dans des médicaments comme l’Advil. Anti-inflammatoire, l’Ibuprofène réagirait avec la varicelle en la repoussant plus profondément dans la peau et aggravant les lésions cutanées jusqu’à l’infection. Ce médicament est d’ailleurs interdit dans de nombreux pays. Avis donc à tous les parents.

Source : © CRTV

Par Boris SUGEWE

  • Faites attention mes soeurs, quand vous administrez les medicaments a nos momes !!!