Union africaine : Jacob Zuma plaide pour des économies africaines ” fortes et plus inclusives ” – 14/06/2015

Jacob Zuma, président sud-africain | Photo d'archives
Jacob Zuma, président sud-africain | Photo d’archives

Le président sud-africain Jacob Zuma a plaidé pour une ‘’croissance plus forte et plus inclusive’’ des économies du continent, afin d’éradiquer la pauvreté et de réduire de manière drastique le chômage.

Il s’exprimait samedi lors d’un dîner de gala organisé par la Fondation de l’Union africaine (UA) au Centre de conférence de Sandton à Johannesburg, en marge du 25 eme sommet de l’Union africaine (UA).

L’Afrique avait connu une forte croissance économique au cours des dernières décennies, un facteur qui, a-t-il estimé a attiré une attention soutenue de la part des autres régions du monde.

Zuma a invité à ce propos les dirigeants du continent à apporter des compétences aux ressources humaines de l’Afrique, notamment les jeunes, tout en élargissant le rôle des femmes dans les différents secteurs de nos économies.

Le 25 eme sommet de l’UA a pour thème ‘’l’autonomisation des femmes”.

Il a rappelé que le Sommet de l’UA tenu en janvier dernier avait appuyé et approuvé le document cadre de l’Agenda 2063, qui est une vision partagée de “L’Afrique que nous voulons”, et qui contient les aspirations des citoyens et des gouvernements.

Pour atteindre les objectifs et les aspirations de l’Agenda 2063, tous les secteurs de nos sociétés, notamment les affaires, doivent jouer leur rôle afin de réaliser cette vision”, a ajouté le président Zuma.

Le dîner de gala était organisé pour donner aux chefs d’Etat et de gouvernement et aux capitaines d’industrie du monde entier l’occasion d’échanger sur les voies et moyens de faire avancer l’Afrique dans le contexte de l’Agenda 2063.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz