Une usine d’amidon bientôt à Ebolowa

La capitale régionale du Sud abritera d’ici la fin de l’année 2013, une usine de transformation de manioc d’une capacité de 120 tonnes par jour. L’annonce a été faite le 10 septembre dernier par Georges Hervé Ateba, le président du comité de suivi de l’opérationnalisation du projet.

usine_amidon_Ebolowa

La Société de Transformation Industrielle de Manioc de Sangmélima (Sotramac) est une initiative mise en œuvre par la Chambre de Commerce de l’Industrie de des Mines et de l’Artisanat(Ccima). Le projet est entièrement financé par l’Etat, avec un capital social d’un milliards de franc détenu à 60% par la mairie de Sangmélima et 40% par la Ccima.

Pour un fonctionnement optimal, la Sotramac aura besoin de 120 tonnes de manioc par jour, soit environ 43.800 tonnes par ans. Le principal produit à sortir de cette usine sera l’amidon. L’essentiel du travail technique sera assuré par 108 personnels. Les emplois indirects concernent au premier chef Les populations d’autant plus qu’il faudra produire la matière première. Ce qui suppose un meilleur encadrement des producteurs à travers la mise en œuvre de programmes de formation.

Georges Hervé Ateba n’est pas inquiet quant aux débuchés pour lui : « Nestlé Cameroun s’est déjà engagé à acheter 60% de la production ».

Hakim ABDELKADER