Tunisie : Marzouki s’oppose à un rétablissement des relations diplomatiques avec la Syrie – 11/11/2014

Moncef Marzouki, le président tunisien.
Moncef Marzouki, le président tunisien.

Le président tunisien et candidat à sa propre succession, Moncef Marzouki a fait savoir qu’il « ne rétablirait pas de relations diplomatiques avec la Syrie au ca où est reconduit à la magistrature suprême », ajoutant qu’il « assume l’entière responsabilité de sa décision quant à la rupture des relations avec ce pays ».

« C’est une décision que j’ai prise au nom de 10 millions de Tunisiens qui n’auraient pas accepté que des exactions soient commises par un régime dictatorial », a-t-il affirmé.

Dans le même contexte, le Chef de l’Etat tunisien a affirmé que son pays, qui a ouvert la voie aux révolutions arabes, est respecté par la communauté internationale car il défend des « principes et non seulement des intérêts ».

Pour ce qui est de la communauté tunisienne vivant en Syrie, Marzouki a fait savoir que l’ambassade de Tunisie à Beyrouth ainsi que le bureau ouvert récemment à Damas suivent de près la situation.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz