Transport des marchandises : Hausse des tarifs sur les corridors Douala-Bangui et Douala-N’Djamena – 21/03/2015

Un camion de transport de marchandises sur une route camerounaise. RFI/Sarah Sakho
Un camion de transport de marchandises sur une route camerounaise.
RFI/Sarah Sakho

Les tarifs de transport des marchandises sur les corridors Douala (Cameroun)-Bangui (Centrafrique) et Douala-N’Djamena (Tchad) connaîtront une revue à la hausse dès lundi prochain, a-t-on appris de source officielle.

Cette annonce, indique-t-on dans les services compétents du ministère des Transports, intervient au terme d’âpres négociations entre le Bureau de gestion du fret terrestre (BGFT) et les syndicats des transporteurs.

Plus prononcée vers le Tchad en raison de la distance à parcourir, cette hausse des tarifs de transit, dont le niveau va sur certaines rubriques jusqu’à 8,6 millions FCFA pour Bangui et 11,5 pour N’Djamena, concerne les produits alimentaires, les boissons, le ciment, les engins lourds, les matériaux de construction ainsi que les colis volumineux.

L’annonce de cette revalorisation tarifaire, qui elle-même fait suite à l’augmentation des prix des carburants à la pompe intervenue début juillet dernier au Cameroun, fait néanmoins hurler les associations de transitaires.

Avant ces augmentations, le niveau des tarifs de transit des marchandises sur les corridors Douala (Cameroun)-Bangui (Centrafrique) et Douala-N’Djamena (Tchad) oscillait entre 2 et 5 millions FCFA.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz