Transferts d’argent : Les postes de cinq pays africains s’unissent pour l’amélioration du service – 04/04/2015

Les postes du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la France et du Mali ont décidé d’unir leurs efforts en mettant en place l’Initiative postale d’amélioration des transferts d’argent des migrants en Afrique (IPM), a appris APA auprès de la Société nationale des postes du Burkina Faso (Sonapost).

Ce nouveau produit lancé avec le partenariat de l’Union postale universelle (UPU) et PlaNet, une organisation de solidarité internationale, permettra d’offrir des produits de qualité aux migrants d’Afrique.

L’Initiative vise à renforcer un produit de transfert d’argent, le Mandat express international (MEI), développé par les opérateurs postaux avec l’appui de l’UPU.

L’ambition de l’IMP est de baisser les prix de transfert d’argent des migrants de ces 5 pays. « L’avantage de ce produit est de transférer de l’argent à l’international à moindre coût du fait de sa mission sociale. C’est un projet qui vise à baisser les prix de transfert des migrants et à utiliser l’inclusion financière comme un outil de lutte contre la pauvreté », selon la directrice régionale de PlaNet, Clémence Doumenc Aidara.

L’initiative bénéficie de l’accompagnement de l’Union européenne, de la Caisse de dépôt de conciliation française, de la CEDEAO, des organisations de migrants.

© CamerPost avec © APA