Tous au festival des développeurs (DevFest) 2013

C’est une journée de conférences et Codelabs (ateliers) organisée par le GDG Douala. Elle se tient le 28 septembre 2013 à AppsTesh, Akwa, Douala. Une occasion bénéfique pour les jeunes développeurs, étudiants, entreprises, entrepreneurs…

DevFest_2013Le Google Developers Group (Gdg) est une communauté des développeurs et passionnés des technologies de l’information et de la communication (Tic). Ce n’est pas la première fois qu’il organisé une telle rencontre. Même si c’était sous une autre dénomination. « Nous avons lancé la communauté sous le nom de G Tug (Google Technologie users groups) en 2011 et notre première activité, la finale nationale d’Africa Android challenge, s’est tenue le 12 mai 2012. Depuis cette date, nous avons organisé Hackathon G+ le 16 juin 2012, Hackathon google Apps le 4 août 2012, GDG/Innovative Open Ideas Cameroon 2013 le 9 février 2013, Africa GDG Barcamp 2013 le 27 avril 2013, Google I/O Extended Douala le 18 mai 2013, Hackathon Android le 22 juin 2013 et le JCertif Express Douala le 14 juillet dernier. Voila les évènements que nous avons organisé jusque là », résume Samuel Victor Iyabi, le responsable de la communication. Au Cameroun, on en trouve trois : GDG Yaoundé, GDG Douala et GDG Dschang. Tous indépendants.

Pour cet autre évènement, le DevFest 2013, toute la communauté s’est mobilisée. Il se tient le samedi 28 septembre 2013 dans les locaux d’AppsTech à Akwa à Douala. Durant cette journée, près de vingt-cinq (25) speakers exposeront dans dix ateliers : Atelier Google drive & Apps, atelier SGBD, l’atelier le Web 2.0 et SEO, l’atelier réseau informatique, l’atelier Android, l’atelier sécurité informatique, l’atelier Java SE, l’atelier App Engine, l’atelier PHP, l’atelier Java EE et l’atelier HTLM5/CSS3. C’est une occasion de faciliter les rencontres, de permettre aux participants de travailler ensemble. DevFest est aussi une séance de partager gratuitement de jauger son niveau d’évolution par rapport aux autres développeurs. C’est pourquoi, Samuel Victor Iyabi pense qu’entant que « développeurs camerounais, on a nos réalités ici. En dehors des technologies googles qu’on présentera, nous essayerons de mettre en avant nos technologies développées qui pourront être bénéfiques aux camerounais. Par exemple de savoir, à partir d’un smarthphone, quelle est la pharmacie de garde dans ta ville ».

Selon ce dernier, le DevFest est un ensemble de conférences et ateliers à 90% pratiques. Une façon d’initier et donner l’envie aux novices, étudiants, entrepreneurs… de passer dans la technologie web. Les retardataires peuvent encore s’inscrire gratuitement sur le site officiel de l’évènement : www.devfest.gdg-douala.org ou sur celle de la communauté : www.gdg-douala.org. A samedi !

Frank William BATCHOU