Tourisme : Le monde arabe s’attend à un boom de la fréquentation

Tourisme : Le monde arabe s’attend à un boom de la fréquentation.

195 millions de visiteurs étrangers sont attendus à l’horizon 2030 au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Ce sont les prévisions des professionnels du tourisme du monde arabe. Ils sont actuellement réunis à Dubaï pour échanger sur les stratégies de relance du tourisme dans le monde arabe. Evocation avec CAMERPOST.

Un secteur marqué par la menace terroriste

Les professionnels du tourisme du monde arabe sont réunis actuellement à Dubaï. Le secteur reste durement impacté par un contexte international marqué par la menace terroriste. L’Egypte notamment, malgré un récent afflux de touristes lors de ces vacances d’avril, reste encore très loin des niveaux de fréquentation qui prévalaient en 2010. « Notre pays est confronté depuis plusieurs années à un déficit d’image. L’un de nos défis est justement de restaurer cette image, cette réputation », souligne Hisham El Demery, président du conseil égyptien pour la promotion du tourisme.

Connu pour être un carrefour des cultures et civilisations successives, le monde arabe occupe un espace privilégié qui le prédispose à jouer un rôle important dans le développement du tourisme mondial. Car en terme d’atouts le monde arabe est loin d’en manquer : des traces des premiers humains à avoir marché sur cette terre jusqu’à la civilisation islamique en passant par les merveilles de la Mésopotamie et les civilisations des Pharaons, des Carthaginois et des Numides, et les ruines des cité romaines en arrivant aux récentes œuvres réalisées grâce aux pétrodollars, transformant le désert en de véritables cités rivalisant avec les plus grandes métropoles du monde. Sauf que ce rôle n’est pas ressenti à cause du terrorisme. Voilà qui justifie la rencontre des professionnels du tourisme.

Le tourisme dans le monde arabe, une richesse à plusieurs niveaux

D’après ces derniers, le tourisme est une richesse culturelle et l’heure est à la prise de conscience de la valeur d’un tel patrimoine légué à travers les siècles, voir les millénaires. C’est ainsi que l’Egypte, le Maroc, la Tunisie, le Liban et tout récemment les Emirats Arabes Unis ont su capter une part considérable du flux touristique qui prend de plus en plus d’ampleur, passant du statut de service à celui d’une vraie industrie permettant la création de millions de postes d’emploi et contribuant ainsi à dynamiser les économies de ces pays grâce aux entrées en devises. Dans le monde arabe, tout doit être fait pour susciter un boom de la fréquentation.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz