Togo – El Hadj Inoussa Bouraïma : « Boko Haram et Cie font du banditisme et non du jihad » – 18/07/2015

El Hadj Inoussa Bouraïma, président de l’Union musulmane du Togo | DR
El Hadj Inoussa Bouraïma, président de l’Union musulmane du Togo | DR

El Hadj Inoussa Bouraïma, président de l’Union musulmane du Togo, s’en est pris violemment, vendredi à Lomé, aux membres de Boko Haram, d’Al-Qaida et Aqmi, soulignant que leurs actes relèvent du banditisme et non du Jihad tel que l’enseigne l’islam qui, a-t-il soutenu, ‘’est synonyme de paix’’.

”Les membres de la communauté musulmane, doivent reconnaître que l’Islam est synonyme de paix et doivent la rechercher. Les jihadistes, Boko Haram, Al-Qaïda, Aqmi…toutes ces nébuleuses posent des actes plutôt terroristes”, a notamment dit El Hadj Inoussa, dans un sermon prononcé à l’issue de la prière de l’Aïd el-Fitr qui marque la fin du Ramadan.

Très en verve, il a ajouté : ‘’Ces hommes pervers qui se sont donnés le nom de jihadistes sont en fait des trafiquants de drogues, des violeurs qui opèrent es enlèvements de jeunes filles, prennent en otage des journalistes ou des travailleurs d’ONG charitable. Ils font le tout le contraire du Jihad. Notre sous-région et même l’Afrique toute entière est sous la menace du jihadisme. Le Jihad est mal compris, il est déformé pour les besoins de la cause des pervers”.

Pour le président de l’Union musulmane du Togo, les violences sont une manifestation de l’instrumentalisation de la religion ‘’par les soi-disant jihadistes pour obtenir pouvoir et richesses”.

‘’Les actes jihadistes ne sauraient être et ne doivent pas être en terre togolaise”, a-t-il martelé avant de souligner que les membres de l’Union musulmane du Togo, les imams et tous les dignitaires religieux du pays sensibilisent les fidèles à avoir une norme de précaution maximale.

Une grande prière s’est déroulée au stade de Kégué à Lomé en présence Sélom Komi Klassou, Premier ministre togolais.

Selon les données officielles, le Togo compte 25% de musulmans sur une population de 7 millions d’habitants.

© Camer Post avec © APA