Tenis – Roland-Garros : Serena Williams s’offre une 3e couronne – 06/06/2015

Serena a reçu sa Coupe des mains de l'ex-championne Martina Navratilova | © Reuters
Serena a reçu sa Coupe des mains de l’ex-championne Martina Navratilova | © Reuters

Serena Williams est allée au bout d’elle-même à Roland-Garros. Diminuée par une grippe mais plus en jambe que contre Timea Bacsinszky, l’Américaine s’est imposée 6-3 6-7 6-2 face à Lucie Safarova (WTA 13). La no1 mondiale s’offre ainsi un 3e trophée sur la terre battue parisienne et n’est plus qu’à deux longueurs du record de titres en Grand Chelem, détenu par Steffi Graff (22).

Au niveau mental, la no1 mondiale a connu une rare défaillance. Elle menait en effet 6-3 4-1 40-15 sur son service, avant d’être rattrapée par la peur de gagner. Elle commettait ainsi trois doubles fautes dans ce jeu, concédant son premier break de la partie et relançant son adversaire.

De belles ressources

Multipliant les fautes face à une Lucie Safarova requinquée, Serena Williams s’est même retrouvée menée 2-0 dans le set décisif. Mais preuve que l’Américaine n’est pas une joueuse comme les autres, elle a trouvé les ressources pour refaire tourner la partie. Plus rigoureuse avec son jeu de jambes, plus saignante dans ses frappes, elle a ainsi raflé les six derniers jeux de la rencontre.

Victorieuse après 2h01 de jeu, Williams a donc conquis son 20e titre en Grand Chelem dans sa carrière, mais sans doute l’un des plus difficiles. Avec son flottement en finale et sa grippe, elle a dû passer à cinq reprises (en sept matches) par un troisième set décisif, ce qui ne lui était encore jamais arrivé durant une quinzaine en Grand Chelem.

Serena Williams est simplement la troisième joueuse de l’histoire à atteindre la barre des 20 titres en Grand Chelem, après Margaret Court (24) et Steffi Graf (22, record de l’ère Open). A 33 ans et 254 jours, elle est par ailleurs la deuxième joueuse la plus âgée à remporter un trophée majeur.

Tout porte à croire qu’elle améliorera la marque de Martina Navratilova (33 ans et 263 jours lors de son sacre à Wimbledon en 1990): la reine Serena vise ouvertement le record de Steffi Graf, pour marquer un peu plus l’histoire de son sport.

Un “vrai” Grand Chelem?

Titrée pour la troisième fois “seulement” à la Porte d’Auteuil (après 2002 et 2013), Serena Williams est la première joueuse à signer le doublé Open d’Australie/Roland-Garros depuis Jennifer Capriati en 2001.

Victorieuse d’un troisième trophée majeur d’affilée, elle ne se contentera certainement pas d’un deuxième “Serena Slam”, elle qui avait gagné quatre titres consécutifs entre Roland-Garros 2002 et l’Open d’Australie 2003. L’élève de Patrick Mouratoglou veut cette fois-ci un “vrai” Grand Chelem, qui lui permettrait d’ailleurs d’égaler Steffi Graf dès cette année.

Source : © RTS

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz