Téléphonie mobile : Viettel ambitionne d’équiper chaque Tanzanien d’un téléphone portable

Viettel ambitionne d’équiper chaque Tanzanien d’un téléphone portable | Photo d'illustration
Viettel ambitionne d’équiper chaque Tanzanien d’un téléphone portable | Photo d’illustration

Viettel a annoncé aujourd’hui le lancement de services Internet et de téléphonie mobile en Tanzanie, sous le nom d’Halotel

Viettel a annoncé aujourd’hui le lancement de services Internet et de téléphonie mobile en Tanzanie, sous le nom d’Halotel. Ce lancement s’inscrit dans l’élargissement des activités de Viettel dans ce qui est son dixième marché et la deuxième économie d’Afrique de l’Est.

Outre des services 2G, l’offre de Viettel sur ce marché va permettre de relier les zones les plus reculées du pays à la 3G à des prix compétitifs et ainsi d’autonomiser non seulement les communautés urbaines mais aussi les communautés rurales grâce à la connectivité et aux services de téléphonie mobile, qui devrait devenir un produit de base.

« Viettel a pour ambition d’équiper chaque Tanzanien d’un téléphone portable et d’étendre les technologies de l’information et de la communication à toutes les zones habitées du pays. Notre nouvelle présence en Tanzanie reflète notre conviction : quand les services de télécommunication sont accessibles à tous et font partie intégrante de la vie quotidienne, ils peuvent contribuer au développement socio-économique du pays dans son ensemble », explique Nguyen Manh Hung, directeur général du groupe Viettel.

Avec un investissement initial de 736 millions de dollars, après avoir construit et activé un réseau en un an seulement, Viettel a permis d’équiper les vingt-six provinces du pays, zones urbaines comme rurales, tout en créant plus de 2 000 emplois directs et 20 000 emplois indirects. Avec une infrastructure solide composée de 18 000 kilomètres de câble optique et plus de 3 000 stations de base, les services Viettel peuvent couvrir jusqu’à 81 % de la population tanzanienne. 1 500 villages sont connectés pour la première fois.

La société offrira également une connexion Internet gratuite à 450 écoles publiques au cours des trois prochaines années. Par ailleurs, Viettel a équipé de câble optique 150 comités, 150 hôpitaux publics, 150 commissariats et 65 bureaux de poste durant le premier semestre de l’année.

Ce nouvel investissement de Viettel en Afrique fait suite au déploiement de services au Burundi et au Cameroun au début de l’année et au Mozambique en 2014, avec respectivement Lumitel, Nexttel et Movitel.

Distribué par APO

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz