Tchad – Saleh Kebzabo : Deby veut ”tirer des avantages” dans la lutte contre Boko Haram

L'opposant tchadien, Saleh Kebzabo | DR
L’opposant tchadien, Saleh Kebzabo | DR

Le président de l’Union nationale pour la démocratie et le renouveau (UNDR, opposition), Saleh Kebzabo, a accusé le président Idriss Deby Itno d’avoir voulu ‘’tirer des avantages politiciens personnels’’ dans l’envoi des troupes de son pays au Cameroun, au Niger et au Nigeria pour combattre la secte islamiste Boko Haram.

Interrogé à Yaoundé au Cameroun, en marge d’une réunion du Parlement africain, l’opposant tchadien a estimé que le président de la République avait voulu profiter de ce coup de main contre le terrorisme pour ‘’redorer son blason vis-à-vis des puissances occidentales et une certaine opinion africaine”.

Pour Saleh Kebzabo, M. Deby n’a en aucun cas, dans cette opération, tenu compte des lourdes charges financières liées à cette opération qu’il a du reste lui-même soutenue.

‘Le Tchad est aujourd’hui à genoux, pas uniquement à cause de cette guerre mais du fait d’une mauvaise gouvernance généralisée, d’un système de prédation quasi institutionnel mis sur pied par le régime actuel, de tous ces détournements et tout ce que nous avons appelé pillage à ciel ouvert de nos ressources’, a-t-il soutenu, qualifiant le Tchad de ‘’pays totalement en panne”.

Selon le leader de l’UNDR, le gouvernement tchadien devrait désormais instaurer un véritable débat démocratique à l’Assemblée nationale afin d’en mesurer les charges et les conséquences, avant tout envoi de troupes à l’étranger.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz