Tchad : investiture du président Idriss Deby sous haute tension

Idriss DEBY ITNO, le président tchadien | © AFP/MIGUEL MEDINA
Idriss DEBY ITNO, le président tchadien | © AFP/MIGUEL MEDINA

Le président de la République du Tchad a prêté serment ce lundi 8 août 2016 malgré les appels à révolte de la rébellion

Ȃgé de 64 ans, Idriss Deby a repris les rênes de son pays pour un cinquième mandat dans un climat tendu au lendemain de la mort d’un manifestant. Dimanche, un jeune tchadien a été tué par balle alors qu’il manifestait à N’Djamena à l’appel de l’opposition, un rassemblement interdit par le pouvoir qui a invoqué des raisons de « sécurité ». Cet assassinat mal vu de la population, constitue l’une des raisons du mécontentement du peuple tchadien.

Aussi, contestant sa réélection dès le premier tour en avril dernier, l’opposition a de son côté maintenu une opération journée “ville morte” dans la cité capitale. Elle va jusqu’à qualifier de “hold-up électoral” la réélection de M. Deby au premier tour le 10 avril avec près de 60% des voix, loin devant son premier poursuivant, Saleh Kebzabo (12,77%).

L’irritation des tchadiens se vérifie également sur le réseau social twitter. Pour Boukar Mamadou : «  jour de deuil ce 08 aout : légalisation du désordre, corruption et servitude du peuple tchadien par le régime anti-démocratique ».
En riposte, le gouvernement  a fait encercler le quartier atrone dans le  7ème  arrondissement par les militaires.

Malgré ces tentatives de troubles, la cérémonie s’est très bien déroulée. Idriss Deby Itno a fait son entrée à 12h50 dans l’auditorium d’un grand hôtel où il a prêté serment devant le conseil constitutionnel et des dizaines d’invités dont quatorze chefs d’État africains, le président français représenté par son ministre de la défense Jean-Yves Le Drian.

Parmi les invités, figuraient notamment Muhamadu Buhari (Nigeria) et Mahamadou Issoufou (Niger), engagés avec N’Djamena dans la lutte contre le groupe djihadiste nigérian Boko Haram dans la région du lac Tchad.

Source : © CRTV

Par Maimounatou Bourzaka (Stg)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Tchad : investiture du président Idriss Deby sous haute tension"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bassoben Temoe

L’afrique

wpDiscuz