Taïwan : le bilan du crash revu à la hausse, 31 morts – 05/02/2015

Image tirée d'une vidéo fournie le 4 février 2015 par la chaîne TVBS Taiwan montrant l'avion de la TransAsia Airways touchant un taxi circulant sur une autoroute avant de tomber dans une rivière à Taipei. | TVBS Taiwan TVBS Taiwan
Image tirée d’une vidéo fournie le 4 février 2015 par la chaîne TVBS Taiwan montrant l’avion de la TransAsia Airways touchant un taxi circulant sur une autoroute avant de tomber dans une rivière à Taipei. | TVBS Taiwan TVBS Taiwan

Au moins 31 personnes ont perdu la vie après le crash de l’avion de ligne de la compagnie taïwanaise TransAsia Airways dans la rivière Keelung à Taipei ce mercredi matin (heure locale), seulement dix minutes après le décollage.

Dix-sept survivants ont été transférés vers les hôpitaux des villes de Taipei et de Nouveau Taipei après avoir été sortis de l’appareil, selon les responsables des opérations de secours en cas de catastrophe. Les deux boîtes noires de l’appareil ont été retrouvées et devaient être examinées mercredi soir.

Douze passagers sont toujours portés disparus.

Le vol GE235 venait de décoller de Taipei à destination de l’île de Kinmen avec 53 passagers à son bord, dont 31 originaires de la partie continentale de la Chine, et cinq membres d’équipage. Parmi les passagers de la partie continentale de la Chine, trois sont des enfants. Aux dernières nouvelles, les autorités taïwanaises ont confirmé la mort de six passagers sur les 31 de la partie continentale, précisant que trois autres figuraient sur la liste des blessés.

L’avion était en service depuis le mois d’avril 2014 et avait fait l’objet d’un contrôle de sécurité de routine le mois dernier, ont communiqué les autorités de Taipei.

L’appareil s’est abîmé dans la rivière à 10h55 après avoir percuté de l’aile un taxi transportant un homme et une femme sur une autoroute surélevée de la ville.

Les passagers de la partie continentale de la Chine participaient à un voyage organisé par deux agences de Xiamen, dans la province du Fujian, ont précisé les autorités du tourisme de Taïwan.

La police de Xiamen a rapidement fait faire des titres de voyage pour les familles des touristes de la partie continentale du pays qui étaient à bord de l’avion, pour leur permettre de se rendre à Taïwan aussitôt que possible. Trente-quatre proches des victimes, ainsi que plusieurs responsables du Bureau du tourisme de Xiamen, sont en effet attendus à Taïwan.

Xiamen a par ailleurs mis en place une équipe d’intervention d’urgence et sept fonctionnaires de la ville se rendront à Taïwan dès que possible pour apporter leur soutien aux familles des victimes.

Hier, Huang Wensheng, un habitant de Xiamen dont la femme et le fils figuraient sur la liste des passagers, attendait toujours que son permis de voyage lui soit délivré à l’Administration des entrées et sorties du territoire du Bureau de la sécurité publique de Xiamen. « Je ne suis pas parvenu à entrer en contact avec eux », expliquait-il.

Le Bureau de travail de Taïwan dépendant du Comité central du Parti communiste chinois a déployé une équipe sur les lieux de l’incident pour s’occuper des affaires relatives au crash.

Le Bureau des affaires de Taïwan du Conseil des affaires d’Etat et l’Association pour les relations entre les deux rives du détroit de Taïwan ont par ailleurs lancé une opération d’intervention d’urgence conjointe et sont tenus informés de l’avancement des opérations par le Conseil taïwanais des affaires relatives à la partie continentale de la Chine et la Straits Exchange Foundation (SEF). Ces organismes ont d’ores et déjà présenté leurs condoléances aux familles des victimes et ont incité le personnel déployé sur le terrain à mettre tout en œuvre pour les victimes.

http://www.dailymotion.com/video/x2geeac_taiwan-un-avion-tombe-dans-une-riviere-de-nombreuses-victimes_news#from=embediframe

Dans un message adressé à la SEF, l’Association pour les relations entre les deux rives du détroit de Taïwan a rappelé que les familles des passagers de la partie continentale du pays enregistrés sur le vol désirent savoir où se trouvent leurs proches et espèrent que la SEF contribuera à la diffusion de ces informations.

Depuis le moment du crash jusqu’à 19 h mercredi, un total de 1551 personnes, 394 véhicules et 77 bateaux ont été déployés sur les lieux de l’incident.

L’autorité de l’aviation civile de Taïwan a quant à elle prit la décision d’entreprendre des contrôles de sécurité sur les 22 appareils ATR-72 de l’île avant de les autoriser à revoler.

Source: © french.china.org.cn