Système de crédit bureau: le Cameroun va en disposer à son tour après l’UEMOA – 08/03/2015

Alamine Ousmane Mey, ministre camerounais des Finances.
Alamine Ousmane Mey, ministre camerounais des Finances.

Le gouvernement camerounais, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) et la Société financière internationale (SFI) préparent la mise en place au Cameroun d’un système de crédit bureau, afin de faciliter aux PME locales l’accès aux financements bancaires. L’information a été révélée par Henri Rabarijohn, le représentant-résident de la SFI en fin de séjour dans le pays. C’était au sortir d’une audience avec le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey.

Structure qui s’articule autour d’un système de partage d’informations sur les engagements et antécédents financiers des acteurs économiques auprès des établissements de crédits, le crédit bureau, apprend-on, permet d’avoir une sorte de notation individuelle des entreprises et des opérateurs économiques, en termes de solvabilité et de crédibilité. Toutes choses qui permettent aux banques d’avoir une meilleure visibilité sur le profil des emprunteurs avant de s’engager dans une relation de crédit.

Selon la SFI, la disponibilité de ces informations est non seulement susceptible de réduire les taux d’intérêts sur les crédits accordés aux opérateurs économiques, notamment les PME généralement peu structurées, mais aussi d’augmenter substantiellement l’enveloppe globale de crédits déboursés par les banques, pour financer l’économie.

Source : © Agence Ecofin

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz