Sud du Soudan : Les USA et la Norvège contre la prolongation du mandat du président Salva Kiir – 27/03/2015

Le président du Soudan du Sud Salva Kiir avec son homologue soudanais Omar al-Béchir ce 6 janvier à Juba. | REUTERS/James Akena
Le président du Soudan du Sud Salva Kiir avec son homologue soudanais Omar al-Béchir ce 6 janvier à Juba. | REUTERS/James Akena

Les Etats-Unis et la Norvège ont critiqué la décision du gouvernement du sud-soudanais de prolonger de trois ans le mandat de l’actuel président Salva Kiir.

S’exprimant sur les sanctions proposées à l’encontre du Soudan du Sud suite à l’échec des négociations de paix, l’Envoyé spécial américain pour le Soudan et le Soudan du Sud, Donald Booth, a déclaré vendredi que lesdites sanctions ciblaient des officiels et non le pays en tant que tel.

Le diplomate américain a ainsi relevé que les USA étaient en faveur de sanctions individuelles comme une forme d’incitation destinée à mettre fin aux combats.

‘’Je tiens à souligner qu’elles (les sanctions) portent uniquement sur des individus identifiés comme des entraves au processus de paix. Le Conseil de sécurité de l’ONU n’a jamais fait des propositions allant dans le sens d’exacerber la souffrance des Sud-Soudanais en tant que peuple”, a-t-il déclaré.

‘’Ces mesures contraignantes, a-t-il ajouté, ont pour objet de pousser des gens dont les intérêts personnels l’emportent sur les intérêts généraux du peuple sud-soudanais à changer d’attitude en vue de la résolution de la crise”.

Le gouvernement norvégien, pour sa part, a déclaré que la prolongation du mandat du gouvernement de trois ans ne garantissait pas la paix.

L’Envoyé spécial de la Norvège, Jens Petter Kjemprud, a lui aussi déclaré sur les ondes de la radio des Nations Unies que la seule façon de mettre un terme à la crise état de favoriser une solution pacifique.

‘’Vous ne pouvez restaurer la paix que par la table de négociation. Nous ne croyons pas en une solution armée. Nous ne croyons pas non plus que l’extension du mandat présidentiel de Salva Kiir apportera la paix et la stabilité”, a-t-il souligné.

Le Parlement du Soudan du Sud a récemment prolongé le mandat du président Salva Kiir de trois ans.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz