Soudan du Sud : Salva Kiir et Riek Machar acceptent l’arrêt immédiat des hostilités – 08/11/2014

Salva Kiir et Riek Machar ont accepté l'arrêt immédiat des hostilités.
Salva Kiir et Riek Machar ont accepté l’arrêt immédiat des hostilités.

Les dirigeants des factions belligérantes du Soudan du Sud ont convenu ce samedi de mettre fin au conflit armé qui dure depuis dix mois dans Le jeu plus jeune Etat africain, a annoncé l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD).

L’accord a été convenu dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba après une longue pression de l’IGAD et des autres médiateurs internationaux.

L’IGAD a confirmé dans un communiqué publié samedi à l’issue du Sommet principalement consacré à ce conflit, que les deux dirigeants du sud-soudanais, le président Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar, ont accepté de cesser immédiatement le recrutement et la mobilisation de civils sans conditions préalables.

‘’Ils ont approuvé la résolution selon laquelle toute violation de l’accord de cessation des hostilités inviterait des sanctions sévères pour protéger la population et rétablir la paix et la stabilité”, a averti l’IGAD.

Toute violation de la cessation des hostilités par une des parties invitera une action collective de la région de l’IGAD avec comme sanctions éventuelles le gel des avoirs, l’interdiction de voyager et un embargo sur les armes, peut-on lire dans le communiqué de l’IGAD.

‘’La région de l’IGAD prendra, sans consulter les parties belligérantes, les mesures nécessaires pour intervenir directement au Soudan du Sud afin de protéger la population et rétablir la paix”, a ajouté le communiqué.

Les deux dirigeants ont après leur accord confirmé leur plein engagement à respecter le cessez-le-feu ainsi que les autres termes de l’accord de paix.

Ils ont assuré avoir ordonné à leurs forces l’ordre de se retirer des zones de combat.

‘’Comme ordonné par l’IGAD, je demande à toutes les forces du Soudan du Sud en particulier le SPLM/A et toutes les autres forces meurtrières de rester dans leurs camps et de n’engager le combat que pour se défendre”, a déclaré le président Kiir.

‘’Nous avons donné l’ordre à nos troupes de cesser les hostilités et de rester dans leurs emplacements et d’engager le combat que pour se défendre, » a pour sa part promis le chef rebelle Machar.
Outre les Etats membres de l’IGAD, le président de la commission de l’Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma, ainsi que les représentants des Nations Unies, de la Chine, du Danemark, du Japon, de l’Union européenne, de la Norvège, du Royaume-Uni et des États-Unis ont pris part à ce sommet.

Kiir et Machar avaient déjà signé un cessez-le feu en début d’année et l’ont renouvelé plusieurs fois par la suite, mais les trêves observées à l’occasion ont été de courte durée.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz