Sommet de la Ligue des Etats arabes : Pour une coopération stratégique avec l’Afrique

La Ligue des Etats arabes prônent une coopération stratégique avec l'Afrique
La Ligue des Etats arabes prônent une coopération stratégique avec l’Afrique

Les dirigeants arabes ont prôné la mise en place d’une coopération arabo-africaine stratégique permettant de construire des partenariats efficaces réalisant les aspirations des peuples et impulsant le développement économique dans la région.

Cette orientation a été énoncée dans la Déclaration de Nouakchott sanctionnant la 27e session du sommet de la Ligue des Etats arabes qui s’est tenu lundi dans la capitale mauritanienne.

Les dirigeants arabes ont par ailleurs vigoureusement condamné l’ingérence de l’Iran dans les affaires internes des pays arabes et exprimé leur appui à l’Irak pour qu’il recouvre la totalité de son territoire dont une partie est occupée par le groupe Etat Islamique (DAECH).

Ils ont appelé à un « règlement politique » de la crise syrienne, réitérant leur engagement aux côtés du peuple palestinien contre l’occupation israélienne et exprimant leur soutien à l’initiative de paix française dans ce « dossier central ».

Les participants au sommet qui s’est tenu pour la première fois en Mauritanie ont appelé les parties en Libye, en Syrie et au Yémen à privilégier la voie du dialogue pour régler leurs différents internes.

Ils ont exprimé leur appui aux efforts de secours humanitaires arabes et internationaux visant à apporter l’aide urgente aux victimes des guerres et conflits, qu’elles soient réfugiés ou émigrés, plaidant en faveur du développement des mécanismes d’intervention au sein de l’organisation panarabe afin d’aider aussi bien les victimes que les pays hôtes.

Les dirigeants arabes ont en outre réitéré leur appel pour que l’Etat d’Israël soit amené à adhérer au traité de non-prolifération de l’arme nucléaire et à soumettre ses installations et programmes dans ce domaine à la surveillance internationale.

Ils ont décidé de tenir leur prochain sommet au Yémen, pays déchiré par une guerre civile et dont le président vit en exil.

La 27e session du sommet de la Ligue des Etats arabes a été ouverte lundi à Nouakchott en présence des dirigeants de 7 pays arabes sur les 22 membres de la Ligue

Outre le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, la rencontre a vu la participation des émirs du Koweït et du Qatar ainsi que des présidents du Soudan, du Yémen, des Îles Comores et de Djibouti, en plus du président tchadien Idriss Deby Itno, invité en en sa qualité de président en exercice de l’Union africaine.

Plusieurs pays comme la Jordanie, le Liban et la Libye sont représentés par leurs premiers ministres respectifs alors que l’Algérie a dépêché le président du Conseil de la Oumma, de facto no 2 de l’Etat.

© CAMERPOST avec © APA