Sénégal – Procès de Karim Wade : l’ancien président de l’Assemblée nationale et du Sénat à la barre – 05/11/2014

Pape Diop, ancien président de l’Assemblée nationale et du Sénat du Sénégal.
Pape Diop, ancien président de l’Assemblée nationale et du Sénat du Sénégal.

Pape Diop, ancien président de l’Assemblée nationale et du Sénat du Sénégal, est convoqué aujourd’hui à la barre comme témoin dans le procès de Karim Wade et Cie.

Diop, dissident du Parti démocratique sénégalais (Pds) après sa perte du pouvoir en 2012, dirige actuellement la Convention démocratique (Bokk Gis-Gis (CD/BGG).

A la barre, il sera entendu sur les 50 millions de FCFA qu’il aurait remis à Karim Wade dans la constitution du capital d’AN-Média qui diffusait la chaîne de télévision Canal-Info, dont le journaliste Cheikh Tidiane Ndiaye, a dit à la barre qu’il était un prête-nom de Wade-fils.

Au total, 77 témoins doivent passer à la barre de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) qui a ouvert le 31 juillet 2014 le procès de Karim Wade, pour enrichissement illicite portant sur plus de 117 milliards de FCFA.

L’un des principaux complices supposés, Bibo Bourgi, a été évacué début octobre en France pour des soins médicaux suite à une autorisation d’un mois accordé par la CREI.

Comme Cheikh Tidiane Ndiaye, l’ancien DG de CD-Média, Cheikh Diallo, avait, lors de son passage à la barre, enfoncé Karim Wade, lui attribuant la paternité de ce groupe de presse qui éditait un quotidien et un site internet.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz