Sénégal : Macky Sall lance un programme d’urgence de développement communautaire – 07/07/2015

Le président Macky Sall du Sénégal | Photo d'archives
Le président Macky Sall du Sénégal | Photo d’archives

Le président Macky Sall a déclaré mardi que le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) qu’il a lancé le même jour à Diamniadio (40 km à l’est de Dakar) répond à son souci permanent de mettre en œuvre un développement inclusif et cohérent devant se traduire par une meilleure territorialisation.

“Le Pudc est un programme qui me tient particulièrement à cœur. Il s’agit de donner une meilleure implication des acteurs à la base dans l’élaboration des stratégies de développement local et sa mise en œuvre. Nous voulons parvenir à un développement national permettant à tous d’accéder aux ressources nationales et aux infrastructures socio-économiques de base”, a dit Macky Sall en lançant le Pudc financé entièrement par le Sénégal sur fonds propres et dont le volet technique est confié au Pnud.

Pour sa phase pilote 2014-2017, le Pudc dispose d’un budget global de 113 milliards de francs destinés à doter le monde rural de projets infrastructurels qui concernent l’hydraulique, les pistes rurales et l’électrification. Pour sa phase test, il va permettre de construire et de réhabiliter 3050 km de pistes rurales, 250 châteaux d’eau, électrifier 325 villages et mettre à la disposition des femmes plus de 100.000 équipements modernes de transformation.

“A terme, le Pudc va permettre de construire et de réhabiliter 8029 km de pistes rurales et 730 forages, pour un budget total de plus de 420 milliards de francs cfa. Avec ce programme test, il nous faut travailler vite et bien. Et nous le pouvons”, a poursuivi le président Sall.

Selon lui, beaucoup des localités du Sénégal ne parviennent pas à exploiter leurs ressources parce qu’elles demeurent enclavées et déconnectées des services de commerce, avec des travaux des femmes qui restent pénibles et insupportables en milieu rural. “C’est tout cela qu’il nous faut corriger. Il veut répondre à des besoins urgents et immédiats de nos populations et est entièrement financé sur ressources propres du Sénégal”, a-t-il encore dit.

Le PUDC est un nouveau projet dont l’objectif principal est de “transformer les conditions de vie des populations et lutter contre les inégalités sociales”.

Ce projet comprend quatre composantes à savoir le développement des infrastructures socio-économiques de base, l’amélioration de la productivité rurale et de la production agricole et de l’élevage, le renforcement des capacités institutionnelles des acteurs locaux et le développement d’un système d’information géo-référencé.

“La mise en œuvre du Pudc permettra de prendre en charge le mieux être d’une frange importante des populations sénégalaises. Avec ce programme, le Sénégal jette les bases d’une véritable prise en charge des besoins des populations”, a fait remarquer Mamadou Moulaye Guèye, maire de Diamniadio qui parlait au nom des élus locaux.

Selon Fatoumata Bintou Djibo, représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), ce programme est “celui d’un pays déterminé à prendre son destin en main et d’infléchir son destin vers celui d’un pays émergent”.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz