Sénégal : Macky Sall assure la « mise en œuvre diligente » des réformes constitutionnelles

Macky Sall, chef de l’Etat sénégalais | DR
Macky Sall, chef de l’Etat sénégalais | DR

Le Président Macky Sall a déclaré dimanche soir que les mesures nécessaires seront prises par l’Etat sénégalais pour la « mise en œuvre diligente » des réformes constitutionnelles adoptées par référendum le 20 mars dernier.

Dans son discours à la nation à l’occasion du 56ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal, célébré le lundi 4 avril, le chef de l’Etat sénégalais a indiqué que cette réforme a pour objectif de « consolider l’Etat de droit, approfondir nos acquis démocratiques, moderniser notre système politique et renforcer les droits des citoyens sur leurs ressources naturelles et leur patrimoine foncier ».

Il a indiqué que “le référendum est l’expression la plus achevée du libre choix des citoyens, c’est la parole du peuple faite loi”.

Poursuivant son explication, il a laissé entendre que le même référendum visait également “le renforcement de l’équilibre des pouvoirs, l’élargissement des compétences du juge constitutionnel, la rationalisation du système des partis politiques et l’élargissement de la représentation parlementaire à la diaspora”.

Parlant du thème, cette année, de la fête de l’indépendance qui porte sur “les forces de défense et de sécurité face aux défis sécuritaires”, il a fait remarquer que “ces défis nous interpellent tous, dans un contexte mondial et sous régional marqué par la multiplication des menaces”.

“Nous vivons, en effet, une situation inédite, qui appelle de chacun de nous un comportement citoyen et une vigilance plus accrue”.

L’Etat, de son côté, a “entrepris de renforcer les moyens humains et matériels de nos Forces de défense et de sécurité afin que leurs capacités opérationnelles soient à la hauteur des défis nouveaux”, a-t-il dit.

Cela passe aussi par “l’amélioration constante de la condition militaire, facteur important du moral des personnels”, a poursuivi le Président Sall.

Il a ajouté que “c’est le sens de la construction des nouvelles infrastructures des Armées, de la revalorisation du traitement des personnels militaires et de l’allocation d’une prime forfaitaire aux blessés et aux ayant cause de militaires décédés”.

Cette dynamique, a-t-il dit, “sera poursuivie avec la mise en œuvre du projet Armées Horizon 2025”.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz