Sénégal : Hissène Habré renvoyé devant la chambre africaine extraordinaire d’assises – 14/02/2015

L'ex-président tchadien, Hissène Habré, est poursuivi pour acte de torture, crime de guerre et crime contre l'humanité. | © AFP
L’ex-président tchadien, Hissène Habré, est poursuivi pour acte de torture, crime de guerre et crime contre l’humanité. | © AFP

La chambre africaine extraordinaire d’instruction, une des quatre chambres extraordinaires créées au sein de juridictions sénégalaises pour juger l’ancien président tchadien, Hissène Habré, a envoyé ce dernier devant la chambre africaine extraordinaire d’assises.

“La chambre africaine extraordinaire d’instruction, dans le cadre de la procédure suivie contre Hissène Habré, a rendu ce jour 13 février 2015, une ordonnance de non-lieu partiel, de mise en accusation et de renvoi. Cet acte renvoie l’inculpé Hissène Habré, devant la chambre africaine extraordinaire d’assises pour y être jugé pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et crime de torture”, informe un communiqué des CAE.

En exil depuis 1990, Hissène Habré a été arrêté fin juin 2013 à son domicile dakarois et inculpé quelques jours plus tard. Depuis lors, il séjourne au Pavillon spécial de l’hôpital Principal de Dakar.

Son procès devrait commencer en mai ou juin 2015 à Dakar.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz