Sécurité : Les Etats-Unis soutiennent la lutte du Cameroun contre Boko Haram

Sécurité
Les Etats-Unis soutiennent la lutte du Cameroun contre Boko Haram

Les Etats-Unis vont renforcer leur soutien au Cameroun dans la guerre qu’il mène avec les pays de la coalition contre la secte terroriste nigériane Boko Haram, a déclaré le diplomate américain Michael Stephen Hoza alors qu’ont pris fin vendredi à Douala, des manœuvres militaires entre les soldats américains et ceux des pays du Bassin de Lac Tchad.

L’ambassadeur des Etats-Unis qui a été reçu dans cette mouvance en audience par le chef de l’Etat camerounais Paul Biya, est « aussi venu témoigner de la satisfaction de son pays pour la lutte acharnée que les forces de défense camerounaises, appuyées par les armées des pays du bassin du lac Tchad, mènent avec succès contre la secte terroriste Boko Haram », a-t-il indiqué.

L’occasion pour lui de préciser que « les Etats-Unis qui sont un des partenaires majeurs du Cameroun dans la lutte contre le terrorisme, vont continuer à soutenir ce pays jusqu’à la victoire finale contre les groupes terroristes ».

Alliés de poids pour le Cameroun dans cette croisade contre le terrorisme et l’extrémisme violent, les Etats-Unis ont déployé un contingent de 300 soldats stationnés à Garoua (Nord) qui s’investissent depuis octobre 2015  dans des missions de renseignement, de reconnaissance et de surveillance en appui aux forces de défense camerounaises.

Par ailleurs, les Américains soutiennent  le Cameroun dans la formation et les équipements militaires sans oublier la lutte contre la piraterie maritime dans le golfe de Guinée étant donné que les Etats-Unis sont au cœur de la 8e édition de l’opération « Obangame Express » lancée depuis le 24 mars 2017 à la base navale de Douala.

Cette manœuvre a pour but de lutter, entre autres, contre la piraterie maritime, les actes terroristes, les trafics humains, des armes et des stupéfiants.

Encore que cet accompagnement s’est illustré à plusieurs reprises, par  la remise du matériel militaire aux forces de défense nationales, l’année dernière par exemple, près de 160 tonnes de matériel avaient été remises à l’armée camerounaise.

© CAMERPOST avec APA

  • que c’est il meme dabord passé avec le 1er contingents de soldats americains que le pays avait accueilli pour lutter contre boko haram?

  • on ne veut pas de leur aide.

  • ns mm on peut gérer nos problèmes

  • nous vivons en symbiose,le monde entier est à cheval.. ..