Santé – VIH – Sida : Un magazine autrichien imprimé avec du sang de séropositifs – 05/05/2015

Le dernier magazine Vangardist (mai 2015) a été imprimé avec du sang de séropositifs | Vangardist
Le dernier magazine Vangardist (mai 2015) a été imprimé avec du sang de séropositifs | Vangardist

Le numéro, voué à faire réfléchir sur la stigmatisation entourant les malades du Sida, a été édité à 3.000 exemplaires…

Le but est bien évidemment de choquer, d’alerter massivement l’opinion sur le sort réservé aux malades du sida. Vangardist, trimestriel masculin autrichien, paraît actuellement son dernier numéro avec de l’encre mélangée à du sang testé positif au VIH, révèle Slate.fr.

Le magazine a, pour ce faire, sollicité trois donneurs séropositifs: un homme homosexuel, un homme hétérosexuel et une femme de 45 ans infectée par son mari, dont elle ignorait la séropositivité. Les 3.000 exemplaires du Vangardist de mai contiennent ainsi tous du sang séropositif dans leurs pages, à raison d’une dose de sang pour 28 doses d’encres.

Le sang a été chauffé afin de tuer le virus

«Si vous tenez une copie “infectée” du magazine papier entre vos mains en ce moment, vous allez être en contact avec le virus VIH comme vous ne l’avez jamais été…Cela vous fera réfléchir et vous penserez différemment après. Sur ce sujet, l’avenir est entre vos mains», lance Julian Wiehl, le directeur du magazine. Cette ambition sensibilisatrice est évidemment sans danger, le sang ayant été chauffé après prélèvement afin de tuer le virus. En Europe, dixit l’agence, le nombre de cas de VIH a augmenté de 80% en dix ans.

Source : © 20minutes.fr

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz