Santé : L’OMS recommande l’augmentation des taxes sur le tabac

L’OMS recommande l’augmentation des taxes sur le tabac | Photo d'illustration
L’OMS recommande l’augmentation des taxes sur le tabac | Photo d’illustration

Le dernier rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé sur la consommation du tabac, demande de nouvelles mesures. Au Cameroun, plus d’un million de personnes utilisent les produits du tabac.

Selon l’OMS, une personne meurt chaque seconde suite d’une maladie liée au tabagisme, soit 6 millions de morts par an. Le tabac cause le cancer, les maladies cardiovasculaires et pulmonaires et diabète. En 2012, 16 millions de décès prématurés (avant l’âge de 70 ans). Les chiffres du Ministère de la santé publique, de l’Institut nationale de la statistique avec l’appui technique de l’OMS, précisent qu’au Cameroun, 13,9% des hommes et 4,3 femmes soit 1,1 millions utilisent les produits du tabac. Le taux de prévalence est de 37% selon une étude de l’OMS en 2008. Parmi eux, 61,1% de fumeurs de tabac (89,9% d’hommes, 12,5% de femmes), utilisent uniquement le tabac.

La remobilisation

Selon le dernier rapport de l’OMS rendu public le 11 octobre, seulement, une personne sur dix dans le monde, vit dans l’un des 33 pays  où le taux d’imposition des cigarettes est supérieur à 75%du prix du détail. Dans 80 % des pays, la taxation du tabac n’atteint pas le plus haut degré d’exécution de cette mesure, alors qu’il est clairement établi qu’instaurer des taxes suffisamment élevées est une intervention efficace et rentable, explique ce rapport.

 Le combat que mènent, les associations de lutte contre le tabac au Cameroun, est en conformité avec les objectifs de l’OMS,

«La hausse des taxes sur les produits du tabac est l’un des moyens le plus efficace et les moins couteux par rapport à l’efficacité de réduire la consommation des produits qui tuent tout en générant des revenus substantiels », a déclaré le directeur général de l’OMS, Dr Margaret Chan.

Des expériences probantes

Selon le Dr Douglas Bettcher, directeur à l’OMS, du département prévention des maladies transmissibles dans ce même rapport « les données probantes en Chine et en France montrent que la baisse la hausse des prix des produits du tabac associée à l’augmentation des taxes entrainent une baisse de la prévalence du tabagisme et des effets néfastes associés, tels que les décès par cancer pulmonaire ». Des arguments qui montrent la nécessité d’une remobilisation de la communauté mondiale sans exception.

Selon la présidente du réseau d’organisations qui ont en commun la vision d’un Cameroun sans maladie, ni décès liés au tabac, le Dr Flore Ndebi Nyembé « il y a la création des espaces non-fumeurs, il y a l’interdiction totale de la publicité, il y a le marquage le marquage sanitaire des produits du tabac, et de surtout une loi antitabac qui prévoit l’augmentation des taxes. ».

Question de santé publique, la lutte contre le tabac interpelle tout le monde. L’OMS estime qu’à cette vitesse d’ici 2025 e si rien n’est rien fait d’ici 2025, la planète comptera 1 milliards de fumeurs, et 8 millions de morts par an.

Camerpost par Augustin TACHAM

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz