Santé alimentaire : Les chefs traditionnels s’informent à Nestlé-Cameroun – 06/05/2015

Les chefs traditionnels |  © CamerPost / FWB
Les chefs traditionnels | © CamerPost / FWB

C’était au cours d’une rencontre entre les garants de la tradition et les responsables de Nestlé-Cameroun à Douala.

C’est la première. Et forcément pas la dernière. Regrouper une centaine de chefs traditionnels du Cameroun et leurs notables à l’usine Nestlé-Cameroun à Douala. Afin de les sensibiliser et les éduquer sur la santé alimentaire et les avancées de production de ladite société dans le but de couvrir la carence nutritionnelle des populations camerounaises en général et des enfants en particulier. Une occasion pour expliquer en profondeur les valeurs nutritives des produits issus des usines de ladite société. « Nous avons voulu saisir une occasion de partager  avec les chefs traditionnels, nos produits et faire avec eux le tour de l’usine pour qu’ils touchent du doigt la réalité. Qu’ils voient eux-mêmes, d’où viennent ces produits et qu’ils soient rassurés par rapport à tout ce qu’on fait pour préserver la bonne santé des consommateurs », souligne Bruno Olierhoek, le directeur général de Nestlé-Cameroun. Devant le parterre de chefs traditionnels présents, Bruno Olierhoek a annoncé la mise en service d’un numéro vert, le 8545 –appel gratuit-, à la disposition de la communauté, pour recueillir les dénonciations, les critiques et même les suggestions.

Répondant à l’invitation de Nestlé-Cameroun, ce 29 avril 2015, S.M Alim Garga Hayatou, président du conseil national des chefs traditionnels du Cameroun, a reconnu que « la nutrition est un domaine très important, parce que c’est un grand problème au Cameroun où les gens ont de réels soucis de nutrition. Le taux de mortalité des enfants est très élevé ». Et de préciser : « La collaboration de Nestlé-Cameroun qui a associé les chefs traditionnels pour sensibilisation davantage les populations sur les effets de la mauvaise alimentation et le choix des aliments. Les chefs traditionnels sont interpellés, sont impliqués dans plusieurs programmes sociaux du Cameroun et du développement d’une façon globale. Dans le secteur de la santé, leur rôle est important. Après la vaccination ou contre certaines maladies comme le sida, la poliomyélite où ils ont participé activement, il va falloir maintenant se pencher sur le volet de la nutrition. C’est un impératif pour le développement de notre pays. Nous devons y veiller… ».

Fin de la phase des allocutions. Place à la visite de la chaîne de production de Nestlé-Cameroun. Pendant une trentaine de minutes, les garants de nos traditions ont pu se rassurer que les discours cadrent avec la réalité. Au terme de la visite, le sultan Mbombo Njoya, tout comme ses pairs, s’est montré satisfait. Il rassure qu’« une communication efficiente sera faite au sein de sa communauté afin qu’elle soit toujours en bonne santé ». Bonne initiative !

© CamerPost – Frank William BATCHOU

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz