Salon International de l’Agriculture à Paris : Deux camerounais reçoivent des distinctions – 16/03/2015

Anne Paugam, directrice générale de l'Agence Française de Développement (AFD), et de Michel Eddi, président directeur général du Cirad encadrés par les lauréats camerounais.
Anne Paugam, directrice générale de l’Agence Française de Développement (AFD), et de Michel Eddi, président directeur général du Cirad encadrés par les lauréats camerounais.

Deux projets présentés par des associations camerounaises au Concours international d’innovations Challenge Climat Agriculture et Forêts, ont été primés et ont reçu leur prix le 26 févier dernier au Salon International de l’Agriculture à Paris.

Ouvert aux porteurs de projets d’Afrique, de Méditerranée, d’Asie et d’Amérique latine, Challenge Climat soutient et encourage les innovateurs pour concrétiser des idées et techniques afin de relever les défis auxquels les secteurs de l’agriculture et de la forêt doivent faire face en raison du dérèglement climatique, et favoriser le développement durable. Parmi plus de 550 candidatures, 150 dossiers ont été présélectionnés, et 12 projets lauréats ont été retenus dans 4 catégories thématiques. Le jury final, présidé par Brice Lalonde, a décidé de manière collective de récompenser 4 projets les plus novateurs dans ces catégories, dont 2 au Cameroun, 1 aux Philippines et 1 en Inde. Adeline Flore Ngo Samnick une lauréate camerounaise a présenté un projet dont le thème général portait sur : l’atténuation du dérèglement climatique en agriculture et élevage la camerounaise a présenté : les Vergers écologiques de Tayap au Cameroun. Adeline Flore Ngo Samnick est titulaire d’une licence en sociologie du développement de l’université de Yaoundé. En 2009, après une expérience de volontariat au sein d’ISF (Ingénieurs sans frontières), elle décide, comme une dizaine d’autres jeunes originaires du village de Tayap, d’y retourner pour cultiver la terre. Ensemble, ils créent une structure communautaire, Agripo (Agriculteurs professionnels du Cameroun), qui s’engage dans la lutte contre la déforestation et milite pour une utilisation rationnelle des terres, une agriculture durable et la réduction des feux de brousse.   Le second lauréat camerounais a travaillé sur la  substitution et la transformation de produits agricoles et sylvicoles. Claude Sango Agho, a soutenu le projet intitulé : le Biogaz domestique pour sauver les forêts au Cameroun. De son côté, Claude Sango Agho, Consultant, conscient de la richesse de son environnement mais aussi de sa dégradation, a souhaité rejoindre une organisation qui œuvre à la protection de la nature et de la vie animale (Spale) pour « expérimenter les théories découvertes dans les livres ». Géographe, spécialisé en management environnemental, c’est sur le terrain, à l’écoute des populations rurales, qu’il a été convaincu de la nécessité de développer l’usage du biogaz domestique pour lutter contre le dérèglement climatique et protéger les ressources naturelles.

Les deux prix ont été remis aux lauréats par Anne Paugam, directrice générale de l’Agence Française de Développement (AFD), et de Michel Eddi, président directeur général du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad). Challenge Climat est un concours international d’innovations agricoles et forestières face au dérèglement climatique. Ce concours a pour objectif de favoriser la créativité, l’investissement, l’expansion et le succès des innovateurs qui contribuent au développement de leur société. Pour ce faire, Challenge Climat a mobilisé les innovations locales financières, techniques, technologiques, sociales et agro écologiques les plus marquantes, ainsi que les nouvelles démarches d’économies inclusives qui associent des coalitions d’acteurs complémentaires, lesquelles ont toutes pour finalité d’apporter une solution globale au dérèglement climatique.

© CamerPost – Hakim ABDELKADER

Source : © AFD

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz