Russie 2018 : Les Lions indomptables emportent Milovan Rajevac, le sélectionneur algérien

Milovan Rajevac, aussitôt venu... | © AFP / GIANLUIGI GUERCIA (Getty Images)
Milovan Rajevac, aussitôt venu… | © AFP / GIANLUIGI GUERCIA (Getty Images)

Milovan Rajevac n’est plus le sélectionneur des fennecs d’Algérie depuis le mardi 11 octobre. La nouvelle a été communiquée par la Fédération algérienne de football (Faf).

Le résultat de parité obtenu par le Cameroun en Algérie est la cause du départ précipité de Milovan Rajevac. Le technicien serbe était très critiqué pour les choix opérés au cours de la rencontre. Il est rendu responsable par les joueurs en premier, de la quasi déroute algérienne. Le match nul réalisé à domicile compromettrait les chances de qualifications des fennecs.

Le serbe a été vertement critiqué dans les vestiaires par ses joueurs, après le coup de sifflet final. Des échanges houleux ont eu lieu notamment entre le sélectionneur et l’attaquant Sofiane Feghouli, qui n’avait pas débuté la rencontre. De manière générale ses méthodes de travail et ses choix étaient remis en cause. Même les séances d’entrainement étaient trop rudes, de l’avis des joueurs. L’on s’accorde au pays sur l’incapacité de Milovan Rajevac à qualifier la meilleure sélection africaine de l’heure, pour la Coupe du monde 2018. Ce dernier avait pourtant conduit la sélection ghanéenne lors de la Coupe du monde 2010. Elle y avait atteint les ¼ de finale. En Algérie Le technicien serbe a littéralement été poussé vers la sortie. Une réunion de crise a été organisée mardi au siège de la Fédération algérienne de football (Faf). Elle débouché sur un communiqué de Mohamed Raouraoua (le Président de la Fédération, ndlr), annonçant le remplacement du serbe par son adjoint, Nabil Neghiz.

Le désormais ex-sélectionneur de l’Algérie n’aura au final pas passé quatre mois à la tète des verts. Il était entré en fonction le 26 juin 2016 en remplacement de Christian Gourcuff. Son contrat devrait expirer en février 2019, après la Can masculine organisée par le Cameroun. Il est écarté de la sélection à cause des lions indomptables, qu’il avait pourtant voulu entrainer  en décembre 2015. Le Cameroun lui avait préféré…Hugo Broos.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Russie 2018 : Les Lions indomptables emportent Milovan Rajevac, le sélectionneur algérien"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Arthur Karl

Hahahaha, donc le Cameroun est réduit à ce niveau ! Alors que les Camerounais attendaient une victoire? On Véra au retour. C’est un manque de respect pour le Cameroun.

Appolinaire Mimbe

Il a juste éviter de finir comme. EBOSSE de regretté mémoire !

RV Romuald

C’est pas pour sa kon l’a viré c’est parce qu’il parait qu’il a bagarré avec le capitaine de l’équipe apres le match et les joueurs ont demandé kon le renvoi.

Guy Landry Echemot

Il faut recruter ce mr au Cameroun, pck sa cravate dit tout.il aime le Cameroun

wpDiscuz