RDC : l’Association des médias en ligne dénonce la limitation de l’accès aux réseaux sociaux

L’Association des médias en ligne de la RDC (MILRDC) a dénoncé, mardi, la mesure des autorités congolaises limitant l’accès aux réseaux sociaux.

RDC : l’Association des médias en ligne dénonce la limitation de l’accès aux réseaux sociaux

«Cette limitation d’accès aux réseaux sociaux est une entrave au travail journalistique dans son ensemble et une privation de droits d’accès à l’information pour ses
lecteurs basés en RDC», estime cette association dans un communiqué dont APA a reçu copie.

L’association réaffirme son attachement au respect de la Constitution et des droits humains qui garantissent le droit à l’information, lit-on dans ce communiqué.

Au lendemain de la journée de lundi, marquée par des violences ayant fait une quinzaine de morts dans la capitale Kinshasa et à Matadi, l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo (ARPTC) a enjoint les opérateurs des télécommunications de restreindre le partage d’images sur l’ensemble du pays.

« Depuis mardi matin, les internautes ont du mal aux medias sociaux à partir de leurs mobiles », a déploré l’organisation des medias en ligne.

Interrogé au sujet de cette restriction de l’accès aux réseaux sociaux, le ministre de la communication et des médias, porte-parole du gouvernement appellent tous ceux qui protestent à saisir la justice.

«Mon ministère ne gère pas les réseaux sociaux. Et je crois que tout individu qui est contre cette décision n’a qu’à saisir la justice. Nous sommes dans un Etat de droit. Mais la personne qui a pris la décision peut aussi avoir raison car il y a un usage abusif des réseaux sociaux. Aujourd’hui, nous voyons les images de Haïti, du Soudan ou d’ailleurs, pour incriminer la RDC », a déclaré Lambert Mende cité par actualité .cd

© CAMERPOST avec APA