RDC : Un guide sur la bonne gouvernance dans le secteur minier

Améliorer la gestion du secteur minier en Rdc | DR
Améliorer la gestion du secteur minier en Rdc | DR

Dans un communiqué que vient de recevoir CAMERPOST, l’Institut Afrique RSE vient de confirmer l’information selon laquelle il a réalisé un guide RSE des entreprises minières au Katanga, République Démocratique du Congo (RDC). Nous apprenons que ce guide n’a pas la prétention de venir supplanter ni les textes de loi de la République Démocratique du Congo, ni tout autre référentiel national et international en matière de Responsabilité Sociétale des Entreprises. Au contraire, il vient appuyer en les contextualisant aux réalités socio-économico-environnementales de la région du Katanga. Il s’y réfère tout en répondant aux besoins et défis du contexte socio-économique local. Il donne des orientations, non des obligations. Il invite à l’imagination et non à la conformité.

Selon Simon TUMA WAKU pour la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) et Claude POLET pour la Chambre des Mines : « il s’agit d’in document qui a donc son ancrage à la fois dans les textes réglementaires de la RDC, les textes internationaux en matière de RSE et dont la norme ISO 26000, les recommandations du dialogue multi acteurs sur l’Investissement Durable au Katanga (IDAK), les bonnes pratiques de quelques entreprises locales et les recommandations des experts du domaine ».

Extrait de sa Préface, ces propos de deux voix autorisées du patronat congolais et du secteur minier au Katanga sont la plus grande récompense de l’Institut Afrique RSE (IA-RSE) pour l’énorme travail abattu en 2015 pour l’élaboration du guide sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises minières industrielles dans la région du Katanga, révèle le communiqué. A la demande de la Coopération Allemande, GIZ, via le projet « Bonne Gouvernance dans le Secteur Minier », IA-RSE avait pour mission de réaliser un outil de déploiement de la Responsabilité Sociétale dans les industries minières dans le contexte katangais.

Le challenge était d’élaborer un guide RSE adapté à la réalité des entreprises minières au Katanga sous l’énorme pression des parties prenantes locales. Pour y arriver, l’IA-RSE dit avoir misé sur la co-construction avec les acteurs du territoire et surtout une attention particulière accordée à la mobilisation des personnes ressources. Par ailleurs, toujours dans ce cadre de la responsabilité des entreprises, on annonce du 15 au 20 avril 2016 à l’Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales (ESSEC), Douala, Cameroun une rencontre sur ladite thématique.

 

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz