Promote 2017 : le Cameroun fait toujours courir

Le Cameroun fait toujours courir | Ph. DR

Depuis le début de Promote en 2002, la participation des pays étrangers, en hausse, témoigne de leur intérêt croissant pour le dynamisme de l’économie camerounaise.

L’enthousiasme de Mario Giro, vice-ministre des Affaires étrangères, ministre délégué à la Coopération internationale de l’Italie, en dit long sur l’intérêt grandissant que les pays étrangers manifestent à l’endroit du Salon international de l’entreprise, de la PME et du partenariat de Yaoundé, rendu cette année à sa 6e édition (11-19 février 2017). Lors de la cérémonie solennelle d’ouverture du Salon au palais des Congrès, le représentant du gouvernement italien a pris la parole pour justifier la participation de son pays à cette importante plate-forme de rencontre et de développement du secteur privé. « Cette année, l’Italie a décidé d’être présente à ce Salon, en force, avec une participation significative de plus de 70 entreprises. Il s’agit, en majorité, de nouvelles entreprises venues en prospection et regroupées dans un pavillon national dénommé La maison de l’Italie », a déclaré le ministre. Son message a été clair : « L’approche du développement de l’Afrique doit être basée sur la production.

L’aide classique ne suffit plus parce qu’il n’y aura jamais de vrai développement sans développement de l’économie et il n’y aura pas de développement de l’économie sans un secteur privé fort, dynamique et productif. Il faut apprendre à produire, à nouer des joint-ventures. Il faut le transfert des technologies et la naissance d’une manufacture camerounaise importante ». Mario Giro a aussi vanté les vertus des rencontres d’affaires B to B à Promote entre les hommes d’affaires camerounais et leurs homologues des pays partenaires. Promote 2017 est, en effet, la vitrine des entreprises de plusieurs pays qui ont investi le site. Ces pays sont issus de la CEMAC, de la CEEAC, des autres régions du continent africain, de l’Europe, de l’Asie et de l’Amérique. Comme on le voit, Promote, initialement à vocation sous-régionale, puis régionale et internationale, prend de l’envergure et sa notoriété va au-delà des frontières du continent, en tant que premier rassemblement économique en Afrique centrale. Pierre Zumbach, le délégué général de la manifestation, déclarait avant l’ouverture qu’environ 300 exposants étrangers sont attendus et 1000 exposants locaux. Puis, lundi dernier, lors de l’ouverture officielle du Salon, il a fait savoir que 11 pays étrangers ont organisé un pavillon national. Il s’agit de la France, des Etats-Unis d’Amérique, de l’Italie, de la Belgique, de l’Allemagne, de l’Afrique du Sud, de l’Algérie, de la Suisse, du Canada, de la Turquie et de la RDC. Comme l’affirme le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, mandant du gouvernement, « ces gens ne viennent pas pour faire du tourisme. Ils viennent parce qu’il y a un potentiel ».

Source : © Cameroon Tribune

Par Rousseau-Joël FOUTE

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz