Production agricole : Le Cameroun opte pour la vulgarisation des semences améliorées – 21/02/2015

Essimi Menye, ministre camerounais de l'agriculture.
Essimi Menye, ministre camerounais de l’agriculture.

Le Cameroun opte pour la vulgarisation et la promotion des semences améliorées à travers le pays dès cette année afin d’améliorer les rendements agricoles selon le ministre de l’Agriculture et de du Développement rural qui procédait ce week-end, à Buéa dans le Sud-Ouest, au lancement de la campagne agricole 2015.

C’est d’ailleurs pour matérialiser cette nouvelle politique agricole qu’une unité de traitement et de conditionnement des semences améliorées a été inaugurée dans la localité de Muyuka, dans la région du Sud-Ouest.

Pour cette année, le ministère de l’Agriculture annonce la distribution de 900 tonnes de semences améliorées de maïs, capables de produire des rendements de 8 à 10 tonnes à l’hectare.

Entre autres, également au programme, la mise à la disposition des producteurs, de 1100 tonnes de semences de pommes de terre, 2,5 millions de plants de banane-plantain, 400 000 plants d’arbres fruitiers.

En dépit du fait que plus de 25 pour cent du territoire national sont constitués de terres arables, le Cameroun fait face à un déficit de production.

A l’origine de cette situation, l’on peut citer l’indisponibilité du matériel végétal, la mauvaise qualité dudit matériel, la faible mécanisation de l’agriculture, l’accès difficile au financement dans le secteur agricole.

© CamerPost avec © APA