Prix Marc-Vivien Foé 2014 : Le Nigerian Enyeama, meilleur joueur africain de Ligue 1 – 12/05/2014

L’international Nigérian Vincent Enyeama a été sacré lundi meilleur joueur africain de Ligue 1 pour la saison 2013 – 2014. Le gardien de but du LOSC Lille remporte ainsi la 6e édition du Prix Marc-Vivien Foé RFI – France 24.

Pour beaucoup, c’est le meilleur gardien du championnat de France durant la saison 2013 – 2014. Mais Vincent Enyeama, 31 ans, a été devancé, le 11 mai, par Salvatore Sirigu, lors de la remise des traditionnels trophées UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels), qui récompensent les meilleurs joueurs et entraîneurs de Ligue 1 et de Ligue 2, mais aussi la meilleure joueuse de Division 1.

Enyeama, “meilleur joueur africain” de Ligue 1

L’international nigérian peut se consoler avec le Prix Marc-Vivien Foé 2014. Auteur d’une saison exceptionnelle avec Lille (un cycle d’invincibilité de 11 matchs d’affilée, soit 1 062 minutes sans encaisser le moindre but), Vincent Enyeama a été élu le 12 mai “meilleur joueur africain” de Ligue 1 par un jury composé de journalistes francophones spécialistes du football. Il devance les défenseurs ivoiriens Serge Aurier (Toulouse FC) et camerounais Henri Bedimo (Olympique Lyonais) sur une “liste de 10 joueurs préalablement établie par les services des sports de RFI et France 24“.

Vincent Enyeama succède au Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, sacré meilleur joueur africain du championnat de France en 2013. C’est seulement depuis 2011 que ce prix porte le nom de Marc-Vivien Foé en “hommage au joueur camerounais brutalement décédé pendant un match au stade Gerland de Lyon le 26 juin 2003“, rappelle un communiqué des organisateurs.

Vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations en 2013, Vincent Enyeama s’apprête à participer, avec les Super Eagles, au Mondial prévu au Brésil du 12 juin au 13 juillet. Sans surprise, son nom figure sur la liste de 30 joueurs présélectionnés de l’équipe du Nigeria. Une occasion de montrer à la face du monde ses talents de gardien de but.

Source : Jeune Afrique

Par Trésor Kibangula

  • amara

    la mort de foé que sn ame rpose en paix