Présidence FIFA : l’appel du Libérien Musa Bility rejeté par le TAS

L'appel du Libérien Musa Bility rejeté par le TAS | DR
L’appel du Libérien Musa Bility rejeté par le TAS | DR

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté jeudi l’appel du Libérien Musa Bility contre la décision de la commission électorale de la Fédération internationale de football (FIFA), refusant sa candidature à la prochaine élection présidentielle de l’organisation, prévue le 26 février.

Après avoir tenu, le 23 décembre dernier, une audience avec les parties concernées, l’instance d’arbitrage a rendu publique sa décision, déboutant le jeune président de la Fédération libérienne de football (48 ans). 

La candidature de Bility a été rejetée, le 12 novembre dernier, par la commission au terme d’un contrôle d’intégrité.

Ce rejet est le mieux qui pouvait arriver au patron du football libérien dont les chances de remporter le scrutin présidentiel sont minces.

Surtout que la Confédération africaine de football (CAF) s’est démarquée, en août dernier, de sa candidature

Après la confirmation du rejet de la candidature de Bitily, le Sud-Africain Tokyo Sexwale reste le seul Africain en lice pour diriger la FIFA. Il aura quatre challengers en face de lui.

Il s’agit du Français Jérôme Champagne,ancien secrétaire général adjoint de la FIFA, du Prince Ali de Jordanie, du secrétaire général de la Confédération européenne de football (UEFA), le Suisse Gianni Infantino, et du patron du football asiatique, le cheikh bahreini Salman ben Ibrahim Al-Khalifa.

© CAMERPOST avec © APA