Une poudre magnétique pour lutter contre le trafic d’ivoire

Une poudre magnétique pour lutter contre le trafic d’ivoire

Le trafic d’ivoire est un fléau qui sévit encore sur le continent africain. Pour faire face aux braconniers, une poudre magnétique a été créée par des chercheurs londoniens avec le partenariat des autorités policières de Londres. Tous les détails de cette poudre miracle sur CAMERPOST.

Le trafic d’ivoire, un combat quotidien en Afrique

Les défenses en Ivoire sont toujours recherchées par les braconniers pour leur valeur élevée sur le marché noir. D’après la directrice de France et Afrique francophone du Fonds international pour la protection des animaux, Céline Sissler-Bienvenu, tous les ans, 20 000 pachydermes sont illégalement tués en Afrique. L’Union internationale pour la conservation de la nature déclare qu’il ne reste qu’environ 415 000 éléphants sur le continent. Il s’avère que l’Europe est également une plateforme de transit de l’ivoire clandestin entre l’Asie et l’Afrique. Un tiers des saisies mondiales sont effectuées en Europe selon l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique. Céline Sissler-Bienvenu affirme que les ventes légales d’ivoire organisées chez les antiquaires et au sein des maisons d’enchères contribuent au blanchissement de l’ivoire illégal.

Une poudre magnétique pour sauver les éléphants

Fruit des études menées par les forces policières londoniennes et le King’s College de Londres, une poudre magnétique permettrait de relever des empreintes des personnes ayant touché les défenses d’ivoire perquisitionnées. Devant la presse, le responsable des campagnes IFAW, David Cowdrey démontra l’efficacité de la poudre en la balayant sur une défense d’éléphant, à l’aide d’une baguette. Il explique que cette poudre ultra-fine noire a la possibilité de relever les empreintes jusqu’à 28 jours et que ce procédé n’interfère pas avec la recherche d’ADN. Et si les braconniers utilisaient des gants ? D’après David Cowdey, les gants représentent une dépense supplémentaire et une gêne pour les intermédiaires et les petits trafiquants lors de leurs opérations. Cette poudre magnétique est utilisée au Kenya depuis 6 mois et a permis d’effectuer une quinzaine d’arrestations.

© CAMERPOST – Toute reproduction interdite

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz