Plan de réponse humanitaire 2017 : Près de 400 milliards de dollars pour sauver plus de 2 millions de personnes

Près de 400 milliards de dollars pour sauver plus de 2 millions de personne | © MSF/Illustration

Ces chiffres ressortent du plan réponse humanitaire pour 2017-2019 en République Centrafricaine, lancé à Bangui, le 13 janvier dernier. Le gouvernement et ses partenaires au développement ont du pain sur la planche.

Ce sont 2,2 millions de vies à sauver  pour un montant total estimé à 399, 5 milliards de dollars US. C’est la cible, le gouvernement centrafricain, les Organisations non gouvernementales, les Nations Unies et autres partenaires au développement dans un pays déchiré par des années de conflits pour 2017-2019.

Objectifs

Selon les autorités ce nouveau plan comporte trois objectifs : sauver les vies humaines, renforcer la protection des populations affectées et préserver la dignité humaine en rétablissant l’accès aux servies sociaux de base et aux mécanismes de subsistance.

Ce plan humanitaire 2017-2019 est lancé après trois années marquées par la détérioration de la situation de crise institutionnelle, sécuritaire et humanitaire aigus dans le pays. Au cours du second semestre de l’année 2016, de multiples foyers de tensions ont généré ici et là, de nouvelles urgences humanitaires et accélérées la vulnérabilité des populations déjà affectées.

La cérémonie de vendredi dernier dans la capitale Bangui, est consécutive au sommet d’Istanbul qui a fixé de nouvelles directions pour mieux exécuter l’essence du mandat de la communauté humaine. Elle aussi précédée par la conférence de Bruxelles qui visait à clarifier davantage le caractère indispensable de la synergie entre l’action humanitaire et les efforts de relèvement.

Faisabilité

Seulement en  2016, 70 000 cas de nouveaux déplacés. Ce plan triennal devra apporter une assistance vitale à 2,2 millions de centrafricains. Un impératif urgent aux yeux de la ministre des affaires étrangères de la Centrafrique présente au lancement du plan sur la situation de vulnérabilité des populations, Virginie Baikoua « Elle défie nos efforts de protection, de planification et entrave sérieusement l’accès humanitaire » a-t-elle indiqué.

Pour le coordonateur humanitaire par intérim, le Docteur Michel N’da Konan Yao « A cela s’ajoute une conjoncture internationale peu favorable pour le financement de l’action humanitaire en Centrafrique. De nouvelles crises surgissent ailleurs dans le monde et retiennent l’attention des bailleurs du fait de leur acuité et de leurs effets sur les populations civiles » déclare t-il.

En perspective

Le financement adéquat pour le plan 2017 va déboucher à une assistance alimentaire à 900 000 personnes.  Coût total de cette poche la plus importante, à savoir la partie alimentaire, en 2017, il faudra 128,5 millions de dollars.

Les donateurs sont appelés à faire plus autour de l’action humanitaire. A ce titre, une véritable synergie a été développée entre le plan de réponse humanitaire de la stratégie de relèvement et la consolidation de la paix-RCPCA.

En novembre dernier à Bruxelles s’est tenue une conférence des donateurs pour la RCA. A cette occasion, le président Faustin-Archange Touadera avait présenté son vaste plan de redressement sur 5 ans estimé à 3,1 millions de dollars Us. Sur 532 millions de dollars nécessaires à la réponse humanitaire en 2016, moins du tiers est arrivé dans les caisses selon le bureau de la coordination des affaires humanitaires aux Nations unies.

© CAMERPOST par Augustin TACHAM

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Plan de réponse humanitaire 2017 : Près de 400 milliards de dollars pour sauver plus de 2 millions de personnes"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
FSinibaldi

La voix des sens.
( last version )

Dans la nature
des sourires,
et dans l’aube
de l’espoir qui
dépeint le matin,
une image s’évanouit
en créant le profil
de la prairie silencieuse
qui chante la tristesse
et puis donne le
soupir d’un moineau
solitaire: je voudrais
la lumière pour décrire
la jeunesse d’un
rayon fugitif…

Francesco Sinibaldi

wpDiscuz