Phase 2 du port en eau profonde de Kribi : Eximbank Chine va prêter 390 milliards de FCFA au Cameroun

Louis Paul Motaze, ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT) | Archives/ DR

Le ministre de l’Economie de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), Louis Paul Motaze, est habileté depuis le 20 janvier 2017 par le président Paul Biya, à signer avec la Banque d’export-import de Chine (Eximbank-Chine) deux accords de prêt d’un montant cumulé de 390,2 milliards de FCFA pour le financement partiel du projet de construction du port en eau profonde de Kribi, phase 2.

Dans le détail, le premier accord de prêt est préférentiel et s’élève à 301,8 milliards de FCFA. Ce qui signifie le taux d’intérêt sera faible. Il tourne généralement autour de 2,7%. Le second prêt, lui, est concessionnel et s’élève à 88,4 milliards de FCFA. Il est constitué d’une composante « don » d’au moins 35%. Son échéance de remboursement est plus souple.

Lorsque l’infrastructure portuaire sera pleinement opérationnelle, après une première phase de cinq ans avec une activité estimée à 1,4 million de tonnes de fret par an dès la deuxième année, une seconde phase du port de Kribi de 15 ans prévoit la mise à disposition d’un quai adjacent de 350 mètres ainsi que des installations et des équipements complémentaires pour une activité supérieure à 3 millions de tonnes par an.

Situé à 150 kilomètres au sud de Douala, le nouveau port de Kribi a un tirant d’eau de 17 mètres. Le terminal polyvalent concédé par le gouvernement du Cameroun dispose dans un premier temps d’un quai de 265 mètres (2 postes à quai) équipé de deux grues sur rails et de six sur pneumatiques. A l’horizon 2035-2040, il comptera une vingtaine de terminaux. Les travaux de la phase II vont durer trois ans. La première phase, elle, a coûté à peu près 245 milliards de FCFA.

Source : © Investir Au Cameroun
Par Sylvain Andzongo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz