Paul Biya : « le Cameroun est un véritable refuge pour les réfugiés »

Le président camerounais Paul Biya à la 71ème assemblée générale des Nations unies à New York le jeudi 22 septembre 2016. | Crédit : © Cellcom PRC
Le président camerounais Paul Biya à la 71ème assemblée générale des Nations unies à New York le jeudi 22 septembre 2016. | Crédit : © Cellcom PRC

C’est le plaidoyer lancé par le Président de la République du Cameroun, à la tribune des Nations Unies.

La question des réfugiés inquiète. Pour des raisons de guerre, de famine, l’on compte à travers la planète : 244 millions de migrants en 2015, 65 millions de déplacés en 2016, 21 millions de réfugiés, 40 millions de personnes déplacées dans leur propre pays.

 Cameroun, terre d’hospitalité

 Le Cameroun  à lui seul héberge plus de 350 000 personnes venues du Nigéria et de la République Centrafricaine, dont 80 000 réfugiés dans le camp des déplacés de Minawao dans l’Extrême-Nord. Situation préoccupante et le Président camerounais Paul Biya n’a pas fait l’économie des mots pour un plaidoyer en faveur des sans domiciles fixes. C’est à l’occasion du sommet des leaders sur les réfugiés convoqué par le président américain, Barak Obama, en marge de la 71ème assemblée générale de l’ONU en cours.

Foule de trop

La ville de Batouri à l’Est du pays compte près de 200 à 250 000 âmes. Mais depuis le déclenchement de la crise politique en Centrafrique, plus de 50 000 personnes venant de la RDC, s’y sont installées. Chacun se bat comme il peut. Ce qui n’est pas le cas avec les camps de réfugiés de Bilé 10 000, à Tolo 13 000, à Gado 20 000, et à Timagolo 8 000 réfugiés centrafricains.

Assis dans une cafétéria de fortune en début d’après-midi du mois du 15 mai 2015 à Batouri, à 150 km de la frontière centrafricaine. C’est sous une chaleur de plomb que nous décidons de prendre une boisson fraîche. Chose impossible car pas de lumière. Un débat s’anime au sujet de la coupure d’électricité. Déjà deux semaines que ça dure.

Elisabeth, habite Batouri « nous ne sommes plus en sécurité avec la présence de nos voisins. Nous ne sommes pas contre leur venue ici car cela peut aussi nous arriver. Ce qui gêne, c’est qu’ils sont dangereux. Dans la nuit on est pris par la peur. On ne peut plus sortir normalement ».

De la nécessité

De passage à New York, le nouveau président Centrafricain, Faustin Archange Toadéra déclarait en substance sur les antennes de la BBC Afrique en date du 22 avril 2016, que le temps est venu pour que tous les centrafricains se réunissent. Qu’on soit à l’intérieur qu’à l’extérieur c’est le temps du rassemble. Il n’a pas oublié de parler des conditions difficiles dans lesquelles vivent ses compatriotes déplacés.

Dans une adresse lors du sommet des leaders sur les migrants et les réfugiés le président camerounais a dit l’hospitalité de son pays en faveur des réfugiés centrafricains. Le Cameroun est une terre d’accueil qui assure les conditions sanitaire et éducatives aux étrangers même si cela coûte au budget de l’Etat. Un argumentaire confirmé par Suzanne de nationalité centrafricaine au Cameroun depuis 2013. Venu sur la pointe des pieds au moment de l’éclatement de la crise politique, elle dit s’être parfaitement intégrée dans la société camerounaise. Sa famille s’est déjà dotée d’un lopin de terre, « Nous sommes désormais chez nous ici », a-t-elle confiée.

 

© CAMERPOST par Augustin Tacham

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Paul Biya : « le Cameroun est un véritable refuge pour les réfugiés »"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
El Co'lino Anyeh

refuge for refugees but it’s own citizens suffer more than refugees

Emmanuel Biyaih
Hassan Biri

merci papa vous faite la fierté de l Afrique

Idriss Kadam

Il fai ta fierté et non cel de l’Afrique encore moin des camerounais

Emmanuel Biyaih

La sorcellerie de pom bia marche bien sur lui

Cyrille Mabou

quelle fierte il fait

Raphaël Désiré Ralph

Franchement, un président qui a détruit économiquement le Cameroun ne serait faire ma fierté

Joey Bessong

Des gens comme lui yen a tellement au pays! Malheureusement bande d’ignorants

Narcisse Why

Les réfugiés ont plus de droits et d’avantages que nous dans notre pays, surtouts les plus nantis.

Mohamed Nourdine Foudikou

moi j n cmprd prkoi ils ont plus d droit et liberté k ns lè camerounais

Erika Lysiana Moffo

Il s’agit de la solidarité sociale. On ne peut peindre du blanc sur du blanc ni du noir sur du noir on a tjrs besoin de l’autre.

Jean Yves Kamto

Est ce que toi même tu as déjà rencontré ces réfugiés mon père ?

Hamadou ALadji Farikou

AH WI U parfaitement raison Erica

Njoh Dehona Sidoin Robert

Déjà que le social camerounais n’est pas favorable a nous même camerounais les réfugiés en plus. C’est une demande d’aide indirecte de notre cher président. Pourtant ont se suffis si seulement y’avait une bonne gestion

Lazare Tsague Tanekeu

In deeds !!!

Aboubakar Sidik

Vous vous plaignez tjr et toujours mais s’il y’a élections il est toujours réélu a cent pour cent, donc arrêtez de chanté svp ont vous connaît, vous préférez manger aujourd’hui et avoir faim demain vous les camerounais là

Hector Cœur

Merci excellence, de leur rappeler que nous apportons des solutions de refuge, quand eux ils partage des armes,créent des rébellions pour déstabiliser le monde…

Raoul Lemopi

Il y a 22milions de refugies au Kamerun. Vide le Kamerun!

Mbara Nguerandi

Il remplit cs caserole avc de bo discir

Cyrille Mabou

la politiq d pom bia n marche pas les camerounais en soufre tellement tou les secteurs sont paralises et on vien ns tromper avec l’organistion des can

wpDiscuz