Passeport biométrique : déjà disponible

Dans la lancée de la mise en œuvre des directives de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) et aussi et surtout, dans l’optique de l’arrimage aux normes sécuritaires internationales, le Cameroun vient de rendre opérationnel son Passeport biométrique.

passeport_biometrie

Le document de voyage a été officiellement lancé le mardi 20 août 2013 au cours d’une cérémonie présidée par Ferdinand NGOH NGOH, Secrétaire Général de la Présidence de la République, en présence du Président de la Commission CEMAC et du Délégué Général à la Sûreté Nationale, Martin MBARGA NGUELE.

Le Cameroun se veut pionnier dans la production de ce nouveau passeport qui sera le document exigé dans le cadre de la mesure de libre circulation des biens et des personnes qui entrera en vigueur dès janvier 2014 dans la zone CEMAC. Le Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République, Ferdinand NGOH NGOH fera d’ailleurs remarquer à cet effet que cela constituait « un pas de plus vers l’intégration régionale ardemment souhaitée par les dirigeants de la Sous-région Afrique Centrale ».

Côté technique, le nouveau passeport biométrique répond aux normes de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI). Il est muni d’une puce permettant de stocker et de lire toutes les données biométriques du détenteur. Les autorités de la Police des frontières sont rassurantes quant-à sa fiabilité qui est, disent-elles « comparable à celle des passeports britanniques ou américains ».

Assurance a-t-aussi été donnée aux usagers au regard des difficultés d’obtention connues par le passé. Les délais seront améliorés grâce à une unité de production capable de fabriquer 1300 pièces par jour contre 700 avec l’ancien modèle. Les conditions et les coûts (53 000 FCFA) restent les mêmes.

Patrick FOUDA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz