PAPALE François : « Volke Finke raconte n’importe quoi »

PAPALE François, attaquant de Tonnerre Kalara club (TKC), parle des joueurs convoqués par Volke Finke.

interview

Camerpost : Volke Finke, le sélectionneur national, a publié récemment une liste de 25 joueurs pour la rencontre Tunisie-Cameroun. Aucun joueur du championnat local n’a été convoqué. Quel est votre sentiment ?

Papale François : Ce n’est pas nouveau ce qui se passe. Ce sont les propos de Volker Finke qui m’écœurent. Cet entraineur ne vient pas regarder les championnats locaux. Il ne peut donc pas détecter les bons éléments. Selon lui notre rythme de jeu est lent. Avant de dire n’importe quoi il devrait d’abord regarder notre championnat. Ses adjoints peuvent aussi le faire à sa place.

Camerpost : A votre avis y-a-t-il des éléments dans cette liste qui ne méritent pas leur convocation ?

Papale François : Tous ces joueurs évoluent en Europe parce qu’ils le méritent, certes. Cependant l’on devrait de temps en temps donner sa chance à un joueur des championnats locaux. Ce fut le cas avec Aboubakar Vincent qui est professionnel aujourd’hui. Le problème n’est pas de savoir qui mérite ou pas d’évoluer en sélection nationale. L’on doit choisir deux joueurs locaux chaque fois. Ce peut par exemple être le meilleur buteur de la MTN Elite ONE dans un premier temps. Ce fut le cas de Joël Babanda la saison dernière.

Camerpost : y-a-t-il un joueur ou un compartiment qui ne vous satisfasse pas en sélection nationale ?

Papale François : Après Samuel Eto’o il sera difficile de trouver un avant centre de sa dimension, même si notre championnat regorge de perles rares. Il faut de temps en temps organiser des stages spécifiques. Aujourd’hui un stage pour les attaquants, demain un autre pour les gardiens de buts. L’on peut aussi sélectionner deux attaquants dans chaque formation de la MTN Elite ONE, dans le cadre de stages. Cela permettra d’observer les uns et les autres.

Propos recueillis par Olivier NDEMA EPO